Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un chien guide offert à un habitant aveugle de Saint Jean de Luz

-
Par , France Bleu Pays Basque

Un chien-guide offert lundi au président de l'association Valentin Haüy. Formé à Mérignac, Oslo, 23 mois, sera désormais "les yeux" de Pascal Andiazabal.

Oslo, avec son maître à Saint Jean de Luz
Oslo, avec son maître à Saint Jean de Luz © Radio France - Jacques Pons

Un chien guide remis lundi à un habitant de Saint Jean de Luz. Un chien formé au centre Aliénor de Mérignac. Il s'agit d'une école de chiens guides qui forme chaque année une vingtaine d'animaux. Le jeune labrador, Oslo, a été remis à Pascal Andiazabal qui est président de l'association Valentin Haüy.

Pascal Andiazabal, présidente de l'association Valentin Haüy

Le nouveau maître d'Oslo reconnait bien la jeunesse de son chien "il est un peu fou" mais il admet que le quadrupède a de solides capacités : "Il est capable de me ramener à la maison, de m'amener à Ciboure (à coté de Saint Jean de Luz), de m'emmener en haut de Sainte Barbe, tous mes déplacements sont faits avec lui. Je vais faire les courses aux halles de Saint Jean de Luz, _c'est mes yeux quoi !_"

Oslo et son maître Pascal Andiazabal - Radio France
Oslo et son maître Pascal Andiazabal © Radio France - Jacques Pons

Ces chiens guides sont capables de réfléchir, de refuser d'obéir pour sauver son maître"

Un chien guide demande deux ans pour sa formation. Le centre Alienor de Mérignac en forme une vingtaine chaque année. "Un énorme investissement" reconnait la présidente de cette école de chiens guide Pascale Olivar. 

Pascale Olivar, présidente de l'école de chiens guide Aliénor de Mérignac

_"La formation d'un chien guide demande d'abord l'investissement d'une famille d'accueil qui reçoit le chiot à l'age de deux mois. Puis ensuite de professionnels : 22 salariés travaillent 7 jours sur 7 dans l'association auxquels s'ajoutent une centaine de bénévoles" "_Un chien guide a un coût de revient de 25 000 euros. Donc imaginez vingt chiens (chaque année), toute la masse salariale, les frais de fonctionnement etc...C'est beaucoup d'investissement humain et financier pour tous ces chiens"

Oslo dans toute sa splendeur - Radio France
Oslo dans toute sa splendeur © Radio France - Jacques Pons

"Un chien guide c'est les yeux de son maître. A l’extérieur de la maison, le chien va guider son maître, va éviter les obstacles. Il va réfléchir. On va lui demander de nous emmener d'un point A à un point B, en toute sécurité. Le chien est capable de désobéir. Si en face de nous, nous avons une zone de travaux par exemple et qu'on lui a demandé d'aller tout droit le chien va refuser d'y aller ! Il va s’asseoir, il va analyser l'environnement, contourner l'obstacle, contourner les travaux et va nous remettre sur la bonne trajectoire. C'est pour ça qu'on parle d'éducation et non de dressage. On leur apprend à réfléchir et à prendre des initiatives"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu