Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un chirurgien de l'hôpital de Tarbes qualifie de "génocide" la vaccination contre le Covid-19

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre, France Bleu Occitanie

Lors de la manifestation contre le pass sanitaire organisée à Tarbes samedi 21 août 2021, un chirurgien de l'hôpital de Tarbes a qualifié de "génocide" la vaccination contre le Covid-19 et appelé à ne pas se faire vacciner.

Un chirurgien orthopédiste de l'hôpital de Tarbes a qualifié de "génocide" la vaccination. (Capture d'écran)
Un chirurgien orthopédiste de l'hôpital de Tarbes a qualifié de "génocide" la vaccination. (Capture d'écran) - Michael Mur

Un chirurgien orthopédiste de l'hôpital de Tarbes se tient devant une foule de manifestants contre le pass sanitaire, un micro à la main, samedi 21 août quand il déclare à propos du vaccin contre le coronavirus : "Il faut absolument refuser cette injection". Quelques secondes plus tard, reprenant les mots d'un homme dans la foule, il qualifie de "génocide", la vaccination. 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Face à ces propos polémiques, le directeur de l'Agence Régionale de Santé d'Occitanie, Pierre Ricordeau, a réagi lors d'une conférence de presse, ce mercredi 25 août : "Les propos qui ont été tenus sont bien sûr inacceptables de manière générale. Ils sont encore plus inacceptables de la part d'un médecin et compte tenu de la responsabilité que cela implique en période de crise sanitaire". Il indique que l'Ordre des médecins a été saisi. Le centre hospitalier de Tarbes, quant à lui a saisi le centre national de gestion "qui a la responsabilité disciplinaire sur les praticiens-hospitaliers". L'ARS envisage de faire un signalement au procureur de la République. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess