Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un cimetière militaire allemand presque méconnu à Mont-de-Marsan

jeudi 9 novembre 2017 à 18:24 Par Hajera Mohammad, France Bleu Gascogne

Comme chaque année, le 11 novembre, la France rend hommage à ses soldats morts pour la patrie lors de la Première Guerre mondiale. À Mont-de-Marsan, il y a aussi des soldats allemands qui sont enterrés depuis 1914. Un cimetière encore méconnu par la plupart des habitants.

Le cimetière militaire allemand de Mont-de-Marsan accueille 258 tombes de soldats morts essentiellement pendant la Première Guerre mondiale.
Le cimetière militaire allemand de Mont-de-Marsan accueille 258 tombes de soldats morts essentiellement pendant la Première Guerre mondiale. © Radio France - Hajera Mohammad

Mont-de-Marsan, France

La France s'apprête à rendre hommage aux soldats morts pour la nation lors de la Première Guerre mondiale. On commémore ce 11 novembre, les 99 ans de l'Armistice signée en 1918 et qui a mis fin à ce conflit entre notre pays et l'Allemagne. Comme chaque année, des cérémonies seront organisées dans la plupart des communes landaises devant les monuments aux morts, les tombes des soldats français seront fleuries. Mais à Mont-de-Marsan, il y a un cimetière militaire dont on parle peu et pour cause, il s'agit d'un cimetière allemand.

Des soldats allemands retenus aux Arènes du Plumaçon

Il faut bien chercher pour le trouver. Le cimetière militaire allemand se situe rue Georges Pelat, à deux pas de l'hippodrome de Mont-de-Marsan. Une grille d'entrée et un petit muret blanc entourent les 258 tombes qui s'y trouvent. L' histoire remonte à 1914, au début du conflit. "La guerre vient de débuter et les armées françaises ont déjà fait des prisonniers allemands. Il faut les éloigner du front", explique Alain Lafourcade, historien, spécialiste de Mont-de-Marsan. La ville est alors choisie pour accueillir ces soldats ennemis. Ils sont envoyés dans les Landes dans des trains à bétail.

Plaque à l'entrée du cimetière allemand de Mont-de-Marsan. - Radio France
Plaque à l'entrée du cimetière allemand de Mont-de-Marsan. © Radio France - Hajera Mohammad
Le cimetière militaire allemand de Mont-de-Marsan compte 258 tombes de soldats allemands. - Radio France
Le cimetière militaire allemand de Mont-de-Marsan compte 258 tombes de soldats allemands. © Radio France - Hajera Mohammad

Arrivés sur place, les prisonniers sont retenus dans les Arènes du Plumaçon. Mais les blessés et les malades sont envoyés au lycée Victor Duruy, transformé en hôpital, pour y être soignés. Malgré tout, le nombre de décès est importants parmi les détenus. Il faut alors les inhumer. "La population montoise ne souhaite pas qu'ils soient inhumés au cimetière du Centre. C'était l'ennemi, on allait pas les mettre avec les nôtres", précise Alain Lafourcade. Alors, en toute discrétion, la ville et les autorités militaires ont décidé de créer un cimetière hors des murs de la cité, le plus loin possible du centre de Mont-de-Marsan. Ce sont les soldats encore en bonne santé qui sont chargés de creuser les tombes de leurs camarades.

Un cimetière entretenu par l'Allemagne

À la fin de la guerre 14-18, près de quatre-vingts soldats sont enterrés à Mont-de-Marsan. D'autres corps seront rapatriés après la Seconde Guerre mondiale et jusque dans les années 1980. Pour entretenir les 258 tombes qui s'y trouvent aujourd'hui, le SESMA (service pour l'entretien des sépultures militaires allemandes), une association allemande, s'en charge. Elle organise régulièrement des cérémonies d'hommage également. Hubert Lehmuller, directeur technique du SESMA en France, se souvient : "Il y a deux ans, c'est tout un groupe de militaires allemands qui est venu travailler sur le cimetière de Mont-de-Marsan pendant quinze jours pour tout remettre en ordre. Ils ont été logés juste à côté de la base aérienne".

En Allemagne, un hommage est rendu chaque année aux soldats morts lors de la Grande Guerre également. C'est le Jour de Deuil National, qui aura lieu cette année, le 19 novembre.

Hommage au soldats allemands du cimetière militaire de Mont-de-Marsan. - Radio France
Hommage au soldats allemands du cimetière militaire de Mont-de-Marsan. © Radio France - Hajera Mohammad

La Première Guerre Mondiale a fait près de 10 millions de morts parmi les soldats engagés : plus d'un million trois cent mille côté français et plus de deux millions, côté allemand.

Une autre plaque à l'intérieur du cimetière militaire allemand de Mont-de-Marsan. - Radio France
Une autre plaque à l'intérieur du cimetière militaire allemand de Mont-de-Marsan. © Radio France - Hajera Mohammad
Tombe d'un soldat allemand enterré au cimetière militaire allemand de Mont-de-Marsan. - Radio France
Tombe d'un soldat allemand enterré au cimetière militaire allemand de Mont-de-Marsan. © Radio France - Hajera Mohammad