Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un coiffeur coupe les cheveux des SDF dans les rues de Montpellier

-
Par , France Bleu Hérault

À Montpellier, Milton Ruivo coupe les cheveux des SDF, gratuitement. Le coiffeur a profité du confinement, avec la fermeture des commerces dits non-essentiels, pour lancer cette initiative. Il compte poursuivre en janvier.

Au lancement de son initiative, Milton Ruivo a coiffé 20 sans-abri en deux jours.
Au lancement de son initiative, Milton Ruivo a coiffé 20 sans-abri en deux jours. © Radio France - Clara GUICHON

Depuis le samedi 21 novembre 2020, le salon de Milton Ruivo fait la taille de Montpellier. Le coiffeur a profité du deuxième confinement pour lancer une initiative : couper les cheveux des sans-abris, gratuitement. Malgré la réouverture des salons de coiffure et la reprise de son activité professionnelle, il compte poursuivre cette action en janvier.

Il ne suffit au coiffeur de 26 ans que d'une valise et d'un tabouret. Aujourd'hui, son premier client, c'est Michaël, un homme d'une quarantaine d'années qui vit dans les rues de Montpellier depuis 6 ans. "Je vous mets un peu de gel hydroalcoolique?", propose Milton Ruivo. 

Son client accepte en souriant, enfile la blouse blanche que lui tend le coiffeur et s'assied sur le tabouret. "C'est un peu étrange, avoue-t-il. Il va me couper les cheveux dans la rue, et tout le monde me regarde." La dernière fois qu'il a eu une nouvelle coupe de cheveux, c'était il y a un an. Et c'est lui qui tenait les ciseaux.

"C'est formidable que des personnes comme lui rendent des gens comme moi heureux." - Michaël, SDF.

À côté de lui, Milton Ruivo s'active. Il ouvre sa valise et sort un peigne et une tondeuse, avant de commencer à travailler. Petit à petit, Michaël s'apaise, sourit derrière son masque, oubliant presque les passants qui observent la scène avec admiration. Dix minutes plus tard, la coupe est terminée et Michaël est ravi. "J'ai l'impression d'être un nouvel homme avec cette coupe de cheveux, rit-il. Je me sens plus beau et surtout bien plus heureux."

"Avec la fermeture des commerces, on a un peu eu l'impression d'être les oubliés du confinement. J'ai eu envie d'aider les oubliés de tous les jours." - Milton Ruivo, coiffeur.

Milton Ruivo avait l'idée de lancer cette initiative depuis plusieurs années : "Avec le travail, je n'avais pas pris le temps". Pendant le second confinement, ses deux salons, situés à Montarnaud et à Jacou, ferment. Il en profite pour transformer Montpellier en son nouveau lieu de travail. "Ce n'est pas si différent de travailler dans un salon, compare le jeune homme de 26 ans. J'y accorde autant de soin. La différence, c'est que je fais ça sous le soleil. Et voir le sourire des personnes que je coiffe... C'est formidable."

Malgré la réouverture des commerces dits non essentiels, et donc de ses deux salons, le professionnel compte poursuivre cette action au mois de janvier. Pour l'heure, son carnet de commandes se remplit, à l'approche des fêtes de fin d'année.

Reportage : Objectif pour Milton Ruivo, venir en aide, à son échelle, aux plus démunis.

"La premier SDF que j'ai coiffé, Maurice, c'est lui qui a fait ma promo pendant que je lui coupais les cheveux!" - Milton Ruivo, coiffeur.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess