Société

Un colis de Noël pour les étudiants nîmois en difficultés

Par Nina Valette, France Bleu Gard Lozère jeudi 15 décembre 2016 à 18:18

Solidaribus, le camion de l'association attend les étudiants
Solidaribus, le camion de l'association attend les étudiants © Radio France

Tous les jeudis, les étudiants de l'Université Vauban, à Nîmes, ont accès à Solidaribus. Le Secours populaire du Gard organise une distribution de colis alimentaires pour les étudiants en difficultés. Pour les fêtes de fin d'année, l'association a préparé un paquetage "spécial Noël".

Dans le local du Secours populaire du Gard, les bénévoles accueillent tous les jeudis les étudiants en difficultés.

Christine reçoit les étudiants avec un nouveau bénévole, en formation. Dans le camion Solidaribus, les étudiants choisissent les denrées alimentaires dont ils ont besoin. L'association propose aussi des produits d’hygiène.

"J'accueille entre 20 et 30 jeunes à chaque distribution. Un chiffre qui augmente d'année en année. La situation des étudiants ne s'arrange pas, bien au contraire." Christine.

Les bénévoles accueillent les étudiants à la permanence  - Radio France
Les bénévoles accueillent les étudiants à la permanence © Radio France

Ouni, une étudiante malgache, habite à Nîmes depuis la rentrée de septembre. Les fins de mois sont difficiles. Pourtant, cette étudiante en première année de psychologie fait très attention : "Je suis un peu radine, enfin, économe plutôt. Mais je suis obligée. Surtout que j'ai des difficultés pour convertir les euros en ariary malgache. Donc, parfois, je me fais des frayeurs. La vie ici est extrêmement chère, c'est aussi pour cela que j'ai choisi de venir à Nîmes. Des amis vivent à Paris, les loyers sont hors de prix. C'était impossible pour moi."

René est responsable de la distribution  - Radio France
René est responsable de la distribution © Radio France

En cette période de Noël, René, le bénévole, propose des colis spéciaux :"Il y a de la crème dessert, des bonbons, de la soupe, du chocolat, de l'huile d'olive, des poires au sirop, du confit de canard, et même une bûche de Noël."

Une excellente nouvelle pour Ouni, contrainte de rester à Nîmes, faute de moyens. Elle ne fêtera donc pas Noël en famille, mais elle révisera dans sa chambre. La jeune fille relativise la situation : "Pour la bûche, un petit bout le 24 au soir, un autre pour le nouvel an, c'est parfait !" lance Ouni avec un sourire dans la voix.

Les denrées alimentaires et produits d'hygiène attendent les étudiants  - Radio France
Les denrées alimentaires et produits d'hygiène attendent les étudiants © Radio France

Les bureaux de l'association fermeront leurs portes pendant les vacances scolaires. La distribution des colis reprendra à la rentrée de janvier. En attendant, les bénévoles donnent rendez-vous aux étudiants dans les permanences du centre-ville.