Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un collectif de parents haut-savoyards demande aux parlementaires d'interdire la fessée

mardi 27 novembre 2018 à 19:15 Par Xavier Grumeau, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Une proposition de loi interdisant la fessée sera débattue, jeudi, à l'Assemblée nationale. Un collectif de parents haut-savoyards ont écrit aux parlementaires pour leur demander de voter la loi.

53 députés ont déjà cosigné la proposition de loi "antifessée"
53 députés ont déjà cosigné la proposition de loi "antifessée" © Maxppp -

L'Assemblée nationale doit débattre, jeudi 29 novembre, sur une proposition de loi interdisant les violences éducatives ordinaires. Fessées, tirages d'oreilles, claques sur la joue sont dans le viseur. Dans les cartons depuis une dizaine d'années en France, 54 pays ont déjà adopté une loi similaire.

ECOUTEZ - Isabelle Calmels, consultante en paternité

Une lettre pour inciter les parlementaires à voter

À la veille de cet examen, le collectif "Parentalité Créative 74" a écrit aux députés et sénateurs de Haute-Savoie. Dans cette lettre, ces parents qui se décrivent consultants en parentalité, voient en cette loi "un réel espoir", qui n'a pas pour but de sanctionner les parents mais "de poser un repère symbolique clair et sans ambiguïté".

"Même une petite fessée peut être un choc pour l'enfant". Isabelle Calmels, consultante en parentalité 

Pour Isabelle Calmels, consultante en parentalité, d'autres méthodes d'éducation sont possibles car la fessée "blesse l'enfant et lui donne un sentiment de peur, de distance avec ses parents".