Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un comité d'usagers pour défendre le Train Jaune

-
Par , France Bleu Roussillon

"Tous ensemble pour le train jaune", un comité d'usagers vient de se créer dans les hauts cantons pour défendre le train jaune comme moyen de transport pour la Cerdagne. Première assemblée générale ce samedi à 9h30

Le train jaune (illustration)
Le train jaune (illustration)

Tous ensemble pour le train jaune . Un comité d'usagers pour défendre la ligne du train jaune vient de se créer dans les hauts cantons.Il existait déjà l'association "les amis du train jaune" pour défendre le patrimoine que représente ce petit train centenaire, le plus haut d'Europe, qui circule entre Villefranche de Conflent et Latour de Carol, ce comité est complémentaire car il veut lui, défendre les usagers. Le train jaune ne doit pas devenir un train uniquement touristique, cela doit rester un service public avec des tarifs, et des horaires adaptés. Le comité souhaite représenter les usagers auprès des instances politiques régionales et de la SNCF.

"Le train jaune doit rester à disposition des habitants toute l'année" Georges Bartoli, un des fondateurs du comité

"Nous voulons défendre la parole des usagers pour un transport ferrovière de qualité, sûr,  à un prix raisonnable pour que la Cerdagne, le Capcir et le Haut Conflent ne soient pas coupés du reste de la région. La région s'est désinteressée du train jaune depuis quelques années et on craint que la SNCF ne décide de supprimer une partie de la circulation, notamment entre Font-Romeu et Latour de Carol, on craint qu'on nous impose une gestion saisonnière de la ligne avec un train uniquement touristique au détriment d'un vrai service public. On se félicite du caractère touristique de ce train pour l'économie des hauts cantons mais on veut aussi que ce train reste à la disposition des habitants toute l'année."

"Le train jaune est deux fois plus cher que n'importe quel train en France"

"Le bus à un euro a un peu déséquilibré l'offre de transport au profit de la route, nous on dit qu'il vaut mieux un bus que 50 voitures, mais on dit aussi qu'il vaut mieux un train que trois bus. Il faut prioriser le chemin de fer parce qu'il est plus sûr, surtout l'hiver sur la neige et sur la 116 et parce qu'il est plus écologique . Encore faut-il que les tarifications, les temps de parcours et les correspondances soient adaptés. Or aujourd'hui ce n'est pas le cas. C'est pour ça que les trains sont vides. Aujourd'hui le train jaune est deux fois plus cher que n'importe quel train en France , il est 14 fois plus cher que le bus sur le trajet Villefranche de Conflent - Font-Romeu, les conditions de la concurrence sont biaisées. Nous on veut un rééquilibrage des modes de transport en réhabilitant le train."

Train Jaune / Bartoli internet

 

La première assemblée générale de ce comité pour la défense du train jaune se tient ce samedi 17 janvier à 9h30 en mairie de Saint-Pierre del Forcats. Le bureau provisoire est composé de Georges Bartoli, Raymond Trilles et Monique Guerrero (sauvonsletrainjaune@laposte.net )

Choix de la station

À venir dansDanssecondess