Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un conseil de la vie nocturne verra le jour à Châteauroux

mercredi 9 janvier 2019 à 8:36 Par Victor Vasseur, France Bleu Berry

C'est une annonce du maire de Châteauroux Gil Avérous lundi soir lors de ses vœux aux forces de l'ordre. Ce conseil de la vie nocturne permettra aux habitants de discuter en toute sérénité avec des élus et les gérants des bars du centre-ville.

L’hôtel de ville de Châteauroux.
L’hôtel de ville de Châteauroux. © Radio France - Victor Vasseur

Châteauroux, France

Ce qui a poussé le maire de Châteauroux Gil Avérous à créer ce conseil de la vie nocturne, ce sont les riverains excédés par les nuisances : "Il y a un vrai besoin. Je crois que les choses ont évolué ces dernières années. On souffrait d'un manque d'animation dans cette ville. Depuis deux ans, c'est l'inverse. Beaucoup de bars ont ouvert. Il faut que chacun connaissent les contraintes des autres."

Ecoutez le maire de Châteauroux Gil Avérous

Une première réunion en avril

Au tour de la table, il y aura Valentin Pinault, 21 ans et patron de l'Imprévu, un bar en centre-ville. Il l'assure, un conseil de la vie nocturne, c'est nécessaire : "On est dans un métier compliqué. On vit en décalage. Le dialogue est difficile avec les riverains. On va enfin pouvoir avoir l'avis du public et comprendre les vrais problématique. Et pourquoi pas des solutions."

Une première réunion sera organisée en avril. Le maire espère mettre en place des mesures dès l'été prochain. Avec, par exemple, une charte de bonnes conduites ou encore des horaires de fermeture harmonisés.