Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un couple victime de cambriolages à répétition à Auriol va déménager

mercredi 10 janvier 2018 à 17:46 Par Fabien Le Dû, France Bleu Provence

Aucun chiffre officiel ne vient pour le moment confirmer une éventuelle hausse du nombre de cambriolages dans les Bouches-du-Rhône. Pourtant les témoignages et le ressenti des habitants de certaines communes sont clairs : au mois de décembre, les vols et tentatives de vols se sont multipliés.

Le dispositif des voisins vigilant peut faire reculer les cambrioleurs mais pas toujouts
Le dispositif des voisins vigilant peut faire reculer les cambrioleurs mais pas toujouts © Radio France - Fabien LE DU

Auriol, France

C'est une mère de famille qui tire la sonnette d'alarme : cette infirmière qui habite la commune d'Auriol (Bouches-du-Rhône) veut déménager. En 2017, elle a subi un cambriolage et deux tentatives de cambriolage dans sa résidence située dans un quartier excentré. 

Trois visites en quelques mois

"La première fois en avril, ça ne faisait qu'une semaine que nous étions arrivés dans la maison avec mon mari et mes deux enfants de 5 et 8 ans, ils ont tout pris dans le cabanon de jardin, ils ont volé mon ordinateur dans la voiture".

Le couple s'équipe d'une alarme, et pourtant le 21 décembre : "mon mari a entendu le portail se casser, il a ouvert la fenêtre et il a aperçu des cambrioleurs dans le jardin, ils leur a crié de partir. Mes deux enfants étaient réveillés et traumatisés". 

"La vie est devenue impossible"

Suite à cet épisode Mickaela et son mari décident de quitter leur maison, de vivre dans un T2, ils y reviennent toutefois pour y passer la nuit de Noël : "on n'a pas dormi, on est resté éveillé sur le canapé". C'est le lendemain que l'alarme se déclenche de nouveau, en pleine nuit, suite à une nouvelle tentative d'intrusion dans leur domicile. 

"Nous allons déménager, nous avons trouvé une maison à Saint-Zacharie, nos enfants sont choqués, nous ne pouvons plus vivre comme cela, en redoutant chaque nuit d'être dérangé, depuis le mois d'avril, nous dormons avec les fenêtres ouvertes, la vie est devenue impossible ici".

"La commune n'est pas plus touchée qu'une autre" (le maire d'Auriol)

A Auriol nombreux sont les témoignages d'habitants qui ont subi des tentatives de cambriolage, parfois en plein jour et en leur présence. Pour autant la police municipale et la maire de la commune, Danièle Garcia, relativisent. Auriol n'aurait pas subi d'augmentation du nombre de cambriolage en 2017, et la commune ne serait pas plus concernée qu'une autre dans le département. 

Hausse des cambriolages au cours des derniers mois de 2017

En décembre, la préfecture des Bouches-du-Rhône affirmait que les cambriolages étaient en baisse de 16% depuis 2011 dans les Bouches-du-Rhône et de près de 4%, mais constatait une recrudescence des vols dans certaines parties du territoire des Bouches-du-Rhône depuis trois mois.

Bandes d'Europe de l'Est

Ce jeudi matin sur France Bleu Provence, le Colonel Benoît Ferrand, commandant du groupement de gendarmerie des Bouches-du-Rhône, a estimé que "cette impression d'insécurité est dûe à une vague de cambriolages en octobre et novembre dernier, notamment à Auriol c'est vrai".   

Et les cambrioleurs sont-ils souvent arrêtés ? "Bon nombre le sont mais certains courent toujours : des bandes venues de l'Europe de l'Est, c'est plus compliqué de les interpeller. C'est une délinquance organisée, les voleurs mettent moins de 5 minutes pour récupérer notamment des bijoux et des appareils numériques". 

L'importance des voisins vigilants

Le patron des gendarmes des Bouches-du-Rhône insiste : "Il est important que les habitants soient vigilants avec leur voisins, attentifs par exemple à un véhicule inhabituel dans leur quartier. Nous incitons aussi les maires à s'équiper en caméra de vidéo-protection".  

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, les voleurs ne visitent pas souvent les habitations de nuit mais "mais surtout le matin ou l'après-midi quand les occupants sont au travail. Ils entrent surtout par les fenêtres et même parfois par le toit ! "