Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un couscous de Noël pour partager l'amour

mercredi 23 décembre 2015 à 17:52 Par Philippe Paupert, France Bleu Vaucluse

Un restaurateur d'Avignon propose aux plus démunis de partager un couscous le jour de Noël. Il s'indigne qu'on oublie ceux qui vivent seuls ou dans la rue. Kader Benzhara veut rétablir, avec son couscous, les valeurs d’amour et de partage de Noël.

Une citation de Saint Exupéry sur le menu du couscous solidaire d'Avignon
Une citation de Saint Exupéry sur le menu du couscous solidaire d'Avignon © Radio France - Philippe Paupert

Avignon, France

Un restaurateur d'Avignon offre un couscous aux personnes démunies le jour de Noël. Ce restaurateur veut surtout offrir de la chaleur humaine. Il sortira les tables et les grandes marmites sur la place de l'Horloge le soir du 25 décembre pour que les personnes sans domicile fixe puissent partager un repas de Noël. Avec ce couscous de Noël, le restaurateur et son personnel veulent combattre la haine et la solitude.

"On ne doit pas passer Noël seul. Ce couscous doit restaurer l'amour de son prochain." (L'équipe de la Couscousserie de l'Horloge à Avignon)

Yanis Benzahra est serveur à la Couscousserie de l'Horloge à Avignon. Il a eu l'idée de ce couscous solidaire car "à Noël, on doit donner de l'amour, de la chaleur pour passer un bon moment en famille et entre amis. On ne doit pas passer ce moment seul." Le propriétaire du restaurant Kader Benzahra veut "montrer aux personnes sans domicile fixe qu'ils existent et qu'on pense à eux."

"Aujourd'hui, on n'entend parler que de haine. La notion d'amour de son prochain est oubliée : il faut sortir du clivage d'argent et du donnant-donnant. Aujourd'hui, c'est le couscous. Si j'avais été pizzaïolo, j'aurais fait des pizzas !"

Kader Benzahra partage couscous et amour avec les plus démunis