Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un couvre-feu dans la métropole de Rouen de 21h à 6h à compter de samedi

Rouen fait partie des neuf métropoles concernées par le couvre-feu annoncé ce mercredi par Emmanuel Macron. Il s'appliquera de 21h à 6h du matin. Une mesure pour lutter contre la deuxième vague de l'épidémie de coronavirus.

Le couvre-feu s'appliquera à Rouen de 21h à 6h du matin.
Le couvre-feu s'appliquera à Rouen de 21h à 6h du matin. © Radio France - Olivia Cohen

Le couvre-feu annoncé par Emmanuel Macron ce mercredi s'appliquera à partir de vendredi minuit (samedi 00h00) à la métropole de Rouen. Il s'appliquera pendant au moins quatre semaines. La métropole n'est pourtant pas encore placée en zone d'alerte maximale, contrairement aux autres métropoles concernées par la mesure (Paris, Lille, Lyon...).

Tous les bars, restaurants, cinémas, théâtres... devront donc fermer leurs portes à 21h. Les déplacements entre 21h et 6h du matin devront être limités au strict nécessaire. Une attestation sera nécessaire en cas de déplacement. Une dérogation sera mise en place pour les personnes qui travaillent tard, de nuit, qui ont une urgence médicale... Ceux qui n'auront pas d'autorisation s'exposeront à une amende de 135 euros.

Limiter les contacts sociaux

L'objectif de ce couvre-feu selon le président de la République, c'est de limiter les contacts sociaux : "Ce qu'on veut surtout attraper à travers cette mesure, c'est tout ce qui a fait progresser le virus dans ces régions, c’est-à-dire les rendez-vous 'privés', les party, les anniversaires, les moments de convivialité où on se retrouve à 50 et 60, des soirées festives. Malheureusement, parce que ce sont des vecteurs d'accélération de ce virus."

Pour Gaëtan Thénard, médecin généraliste à Val de Saane, et président du syndicat MG France en Seine-Maritime invité ce jeudi matin de France Bleu Normandie  "c'est un élément qui va limiter la propagation du virus c'est certain. Le moment où il y a des contaminations ce sont des réunions familiales ou amicales".  Et d'ajouter que "c'est une privation de liberté qui va réduire la propagation du virus. Le virus est très circulant surtout dans les centres urbains, c'est donc plus justifié que de priver la liberté des gens ailleurs".

Réécoutez ici l'interview du docteur Gaétan Thénard

Choix de la station

À venir dansDanssecondess