Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un Creusois, meilleur fleuriste de France ?

-
Par , France Bleu Creuse

Maître-artisan fleuriste à Guéret, Alexandre Fourgeau-Piquand fait partie des sept candidats, lors de la finale de la coupe de France à partir de ce vendredi à Tours.

Alexandre Fourgeau-Piquand dans son commerce, à Guéret
Alexandre Fourgeau-Piquand dans son commerce, à Guéret © Radio France - Fabien Arnet

Son métier est de faire des bouquets. Alexandre Fourgeau-Piquand, 28 ans, vise le titre de meilleur fleuriste de France. Plutôt de meilleur jeune, car la finale de la coupe de France des fleuristes qu'il vise à partir de ce vendredi couronne généralement "des professionnels prometteurs", d'après la Fédération Française des Artisans Fleuristes.

La compétition, qui se déroule à Tours jusqu'au lundi 5 octobre, réunit sept concurrents qui ont gagné leur place en remportant des concours au fil d'une année perturbée par la pandémie.

...
... © Radio France - Fabien Arnet

Pour tenir les quatre jours de compétition, le fleuriste guérétois s'est entraîné comme un sportif, insistant sur la diététique. "On va devoir se donner du matin au soir, donc depuis 2-3 mois je me prépare". Le jeune homme peaufine aussi sa technique. "Entre deux clients (dans son magasin à Guéret), je fais des compositions florales. Le matin et le soir, je suis en relation avec d'autres fleuristes qui me donnent des conseils."

"Une composition libre avec des milliers de fleurs"

Pour sa première finale de coupe de France, Alexandre Fourgeau-Piquand devra enchaîner neuf épreuves sur le thème du mariage et de l'amour au fil des siècles. Il pourra aussi laisser libre court à son imagination et sa créativité lors de l'épreuve libre qui ouvre la finale, ce vendredi. "On doit faire une structure de 3 x 2 mètres. Elle est prête, je l'ai montée, démontée, remontée une dizaine de fois. Sur place, je devrai la remonter très vite et faire une composition avec des milliers de fleurs."

Mais pas question de savoir ce qu'il a prévu pour cette épreuve libre. "J'ai fait des croquis, tout est prêt, j'attends la compétition."

...
... © Radio France - Fabien Arnet

Originaire de Guéret, où il a ouvert son magasin le 25 janvier dernier, Alexandre Fourgeau-Piquand a été formé par plusieurs MOF (Meilleur Ouvrier de France) dans les Alpes-Maritimes et en Auvergne. Il a décroché son brevet de maîtrise avant d'obtenir le titre de Maître-Artisan fleuriste après deux ans d'expérience.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess