Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Un an de crise sanitaire à Marseille : "Les marins-pompiers ont appris à contrôler le Covid"

-
Par , France Bleu Provence

Les marins-pompiers de Marseille étaient déjà mobilisés avant le confinement et depuis plus d'un an ils sont toujours en première ligne auprès des malades et pour analyser des eaux usées, "c'est une guerre permanente" dit le Contre-Amiral Patrick Augier sur France Bleu Provence.

Les marins-pompiers de Marseille distribuent également des masques aux personnes qui n'en ont pas
Les marins-pompiers de Marseille distribuent également des masques aux personnes qui n'en ont pas © Radio France - Bruno Blanzat

Le 17 mars symbolise "Un an" du premier jour du premier confinement, mais ce n'est pas vraiment une date anniversaire pour les marins-pompiers de Marseille. L'épidémie de Covid-19 a commencé à les mobiliser dès le rapatriement des Français de Wuhan à Carry-le-Rouet, c'est à ce moment-là que les marins-pompiers de Marseille sont entrés en guerre contre le Covid-19 raconte le Contre-Amiral Patrick Augier. Des marins-pompiers obligés par la suite de mettre en place une cellule de crise pour épauler le SAMU et les urgences qui étaient totalement débordées. Mais c'est avec une grande humilité que le Contre-Amiral Patrick Augier analyse l'action des marins-pompiers. 

"Cela fait partie de notre métier de faire face à des pandémies et à des crises, mais là la difficulté c'est qu'on était dans l'inconnu. Donc très vite, on a préparé des réponses pour savoir détecter le virus, désinfecter nos engins pour transporter les Marseillais en sécurité."

Les marins-pompiers de Marseille mobilisés auprès des patients, mais aussi sur le terrain. Leur technique d'analyse des eaux usées a été saluée au niveau national. Elle permet encore aujourd'hui d'avoir une vision de l'évolution de l'épidémie. Dès le mois de juin 2020, les marins-pompiers ont commencé à analyser les eaux usées de Marseille. 

"Cette technique est partie de ce qui se faisait au Japon. On a fait très vite des essais sur le bateau du Ponant et comme nous voulions protéger les résidents des Ehpad, on a voulu se lancer dans l'analyse à Marseille. C'est aujourd'hui le moyen le plus pertinent et rapide pour trouver les foyers épidémiques."

Plus d'un an après le début de l'épidémie, les marins-pompiers sont toujours mobilisés puisqu'ils participent aussi à la vaccination, mais ils font aussi face au quotidien qui ne s'arrête jamais. 

"On est déjà en train de se préparer à la campagne de feux de forêt de cet été, donc les marins-pompiers sont toujours dans l'action !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess