Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Mouvement des gilets jaunes

Un an de gilets jaunes : Donges et son jardin partagé

-
Par , France Bleu Loire Océan

Ils se sont connus sur les ronds-points de Donges à l'occasion du mouvement des gilets jaunes. Depuis plusieurs mois, ils jardinent tous les dimanches sur une parcelle de 600 m2, prêtée par un couple de gilets jaunes de la commune. L'occasion de faire pousser des bons produits.

Les gilets jaunes se retrouvent le dimanche au jardin partagé
Les gilets jaunes se retrouvent le dimanche au jardin partagé -

Donges, France

A Donges, les gilets jaunes ont créé un jardin partagé. Le terrain appartient à un couple de gilets jaunes, Julie et Nicolas, qui résident dans la campagne au lieu-dit Tréveneux ; ils ont décidé de le partager avec ceux qu'ils côtoient depuis 5 mois. Ils ont monté une association. Ils se retrouvent le dimanche après-midi pour jardiner ensemble. Quand il sera l'heure de récolter, la production sera partagée. 

Les semis seront bientôt prêts à être plantés - Radio France
Les semis seront bientôt prêts à être plantés © Radio France - Anne Patinec

Lieu de partage et de retrouvailles

Si au début, l'objectif de Julie et Nicolas était surtout l'autosuffisance alimentaire, ils se sont rendus compte que pour la majorité des jardiniers en herbe, la priorité est surtout le partage et la convivialité. Les plus expérimentés apprennent aux néophytes à cultiver la terre de façon naturelle. Plusieurs possèdent déjà des potagers mais ils viennent là pour le lien social et le partage. Ils veulent aussi montrer que les gilets jaunes savent être constructifs et sortir de l'image de casseurs. 

L'idée est de pouvoir continuer ensemble. Il y a une cohésion qui s'est créée il y a cinq mois. On ne voit plus les choses de la même manière grâce au mouvement des gilets jaunes. Le jardin partagé va permettre de vivre plus dignement plutôt que de survivre" Julie

La récolte sera partagée entre les "jardiniers" - Aucun(e)
La récolte sera partagée entre les "jardiniers" -

On a des projets, on peut faire de belles choses. Ca nous redonne le sourire. Quand je viens ici, sur la parcelle, ça me donne la pêche" Fabienne

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu