Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Mouvement des gilets jaunes

Un an de gilets jaunes au Pays Basque : anniversaire dans le calme

-
Par , France Bleu Pays Basque

Retour au "pont rouge" pour les gilets jaunes du Pays Basque. A l'occasion du premier anniversaire du mouvement de contestation, un petit groupe s'est constitué ce dimanche au niveau du pont Grenet à Bayonne.

Les gilets jaunes au pont Grenet de Bayonne
Les gilets jaunes au pont Grenet de Bayonne © Radio France - Paul NicolaÏ

Bayonne, France

Ce we place à l'acte 53 des gilets jaunes. Voila un an que le mouvement de contestation a débuté. Au pays Pays Basque l’anniversaire s'est déroulé dans le calme. Samedi quelques gilets jaunes se sont rassemblés, sous une forte pluie, sur l'autoroute A63 au niveau du poste frontalier de Biriatou. Ils ont été rapidement délogés par les forces de l'ordre afin que la circulation ne soit pas perturbée. Certains gilets jaunes ont rejoint un groupe de landais à Saint-Paul les Dax.

Un dimanche à Bayonne

Ce dimanche un groupe de gilets jaunes s'est constitué sur un site symbolique: le pont Grenet de Bayonne. C'est là que le mouvement s'est fait connaitre l'an dernier. Au niveau du rond point du "pont rouge" des tracts ont été distribués aux automobilistes afin d'expliquer les causes et les raisons d'un mouvement qui ces derniers mois s'est effrité. La question du pouvoir d'achat et le niveau des salaires restent des thèmes centraux. La journée de dimanche s'est passée dans le calme.

Stéphane: "On lâche rien"

Pascale: " Un mouvement pacifique"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu