Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un député demande que le livre d'Akli Tadjer soit inscrit au programme de français

lundi 29 octobre 2018 à 20:10 Par Clémence Gourdon Negrini, France Bleu Picardie, France Bleu Gascogne et France Bleu

Un député des Landes s'est ému de l'incident raciste dans un lycée de Péronne en septembre. Des élèves picards avaient refusé de lire "Le porteur de cartable", d'Akli Tadjer, sous prétexte que l'auteur ne serait pas français. Inadmissible pour Lionel Causse qui demande son inscription au programme.

Akli Tadjer, l'auteur de Le porteur de cartable
Akli Tadjer, l'auteur de Le porteur de cartable © Maxppp - PHOTOPQR/LE PARISIEN/A. AUBOIROUX

Un député des Landes s'est ému de l'incident raciste dans un lycée de Péronne en septembre dernier. Des élèves picards avaient refusé de lire Le porteur de cartable, d'Akli Tadjer sous prétexte que l'auteur ne serait pas français et que son oeuvre se déroule pendant la guerre d'Algérie. Ils "ne se sentaient pas concernés"... 

Rapidement l'histoire a fait le tour des médias nationaux. Elle est arrivée aux oreilles du député La République en marche des Landes, Lionel Causse. Il a immédiatement écrit au ministère de l'Education pour que l'oeuvre soit inscrite au programme du bac  de français cette année. 

Il faut qu'on marque le coup. Si on ne réagit pas, ça ne sera pas à la hauteur de notre pays." — Lionel Causse, député des Landes

De son côté, l'écrivain salue le geste et remercie le député. "Je suis touché par son initiative. Je pense qu'à travers son geste il voit plus loin. Il voit que l'Europe est en train de changer. Et ce geste c'est une manière de faire remarquer que peut être demain la France, elle aussi aussi peut basculer à l'extrême droite", explique Akli Tadjer. 

Rencontre avec les lycéens

Le 16 novembre prochain, Akli Tadjer doit rencontrer les élèves concernés. Un rendez vous à l'initiative de leur professeur, qui avait alerté l'écrivain et expliqué être désemparé face au refus de ses élèves. L'auteur a immédiatement accepté : "Ma fonction sociale en tant qu'écrivain c'est d'aller vers les autres, de leur expliquer que j'écris pour faire changer les choses".

[Ces jeunes] sont entourés de terrains qui sont aujourd'hui des champs de betteraves et de patates et où des milliers de Messaoud, de Mohamed et de Mamadou sont morts pour la France" — Akli Tadjer, auteur de "Le porteur de cartable"

Quand il les verra, Akli Tadjer a bien l'intention de rappeler à ces élèves d'où ils viennent et où ils vivent : "À Péronne, et dans toute cette région de la Picardie où la Première Guerre Mondiale a fait des ravages. Ils sont entourés de terrains qui sont aujourd'hui des champs de betteraves et de patates et où des milliers de Messaoud, de Mohamed et de Mamadou sont morts pour la France." Il rappellera également à ces jeunes, bientôt majeurs, que le racisme n'est pas une opinion mais un délit.