Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un Deux-Sévrien va traverser le détroit de Gibraltar à la nage pour alerter sur le drame des migrants

lundi 4 septembre 2017 à 6:00 Par Noémie Guillotin, France Bleu Poitou et France Bleu

Une traversée de 15 kilomètres entre l'Espagne et le Maroc pour défendre la liberté de circulation et alerter sur le sort des migrants. C'est le défi sportif et militant d'une quarantaine de compagnons et bénévoles d'Emmaüs. Deux Deux-Sévriens font partie de l'aventure, dont Jean-François Girard.

Sauvetage de migrants en Méditerranée
Sauvetage de migrants en Méditerranée © Maxppp -

Il va nager aux côtés de Damien Carême, le maire de Grande-Synthe (Nord). Jean-François Girard, responsable de la communauté Emmaüs de Mauléon, fait partie des volontaires pour cette traversée du détroit de Gilbratar. Elle est prévue le 7 septembre, si la météo le permet. Huit nageurs et 35 kayakistes vont parcourir les 15 kilomètres qui séparent le Maroc et l'Espagne. Un hommage aux dizaines de milliers de personnes mortes en Méditerranée.

Cette opération se déroule dans le cadre de la campagne "Article 13" d'Emmaüs, référence à l'article 13 de la déclaration universelle des droits de l'homme des Nations Unies qui dit que "Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l'intérieur d'un Etat. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays".

"Ce n'est pas une course, c'est une cause"

"Ce n'est pas une course, c'est une cause", lance Jean-François Girard. Une cause pour laquelle le Deux-Sévrien de 60 ans s'est quand même entraîné. "La préparation physique c'est de faire des longueurs et des longueurs. D'arriver à faire 10-15 km par semaine", raconte-t-il. A la nage, la traversée pourrait durer six heures.

Jean-François Girard espère, par cette action, faire prendre conscience des risques pris par les migrants : "Pour certains c'est traverser la Méditerranée sur des canots. On voit presque tous les jours maintenant des embarcations qui arrivent. Mais beaucoup d'embarcations n'arrivent pas".

"La Méditerranée est ainsi un immense cimetière où plus de 3000 migrants meurent noyés chaque année", dit Emmaüs sur son site Internet.

Un clip et une pétition

La sensibilisation se joue aussi sur Internet. Emmaüs vient également de lancer un nouveau clip avec des personnalités comme Omar Sy ou Benoit Hamon. Une pétition est également en ligne.