Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : 75e anniversaire du Débarquement

Un dispositif de sécurité à la hauteur de l'événement pour le D-Day

5.700 membres des forces de l'ordre déployés pour la seule journée du 6 juin : le dispositif de sécurité est impressionnant. En mer, sur terre et dans les airs, il s'agit de sécuriser 10 cérémonies et deux périmètres dans la ville de Caen.

Toutes les zones situées en face des lieux de cérémonie sont interdits à la navigation le 6 juin 2019.
Toutes les zones situées en face des lieux de cérémonie sont interdits à la navigation le 6 juin 2019. © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Caen - France

La menace terroriste n'a pas faibli et la zone est vaste. Dix cérémonies sont à sécuriser en ce 6 juin 2019. De Sainte Marie du Mont à l'ouest jusqu'à Colleville-Montgomery à l'est, en passant par la préfecture de Caen et le Mémorial. Tous les effectifs locaux de gendarmerie et de police sont mobilisés. Ils sont renforcés par 31 escadrons de gendarmes mobiles et par un détachement du GIGN. Des véhicules blindés à roues de la gendarmerie sont également placés en réserve d'intervention.

En mer, la navigation est interdite dans toutes les zones situées au large des cérémonies.  - Radio France
En mer, la navigation est interdite dans toutes les zones situées au large des cérémonies. © Radio France - Nolwenn Le Jeune

En mer, les zones situées devant les cérémonies sont interdites. Il est conseillé d'éviter le secteur de 6h30 à 20h. "La gendarmerie nautique, les douanes et la marine nationale vont quadriller le secteur, détaille Yannick Lament, commandant de la brigade nautique de Ouistréham. On expliquera aux contrevenants de ne pas rester là, le risque c'est bien sûr d'être verbalisés".

Les drones sont un nouvel outil pour les gendarmes, utile et discret pour sécuriser une cérémonie. - Radio France
Les drones sont un nouvel outil pour les gendarmes, utile et discret pour sécuriser une cérémonie. © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Dans les airs, il n'y a pas que des hélicoptères. Des drones vont permettre d'être au plus près des événements, comme l'explique l'adjudant Mathieu Abellard : "Pour éviter que le bruit de l'hélicoptère ne gêne les cérémonies, les drones plus discrets permettent d'avoir une vue d'ensemble et de surveiller tous les flux de personnes et de véhicules". 

Les équipes cynophiles de la gendarmerie déminent le cimetière militaire britannique de Bayeux.  - Radio France
Les équipes cynophiles de la gendarmerie déminent le cimetière militaire britannique de Bayeux. © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Les démineurs eux sont passés partout, avec les équipes cynophiles de la gendarmerie. "Une fois les lieux décontaminés, ils sont fermés au public jusqu'à la cérémonie," explique Laurent qui coordonne le groupe cynophile du Calvados. Certains chiens sont également dressés à détecter les explosifs dans une foule, les chiens Rexpemo "Recherche d'explosifs sur personne en mouvement". Ils existent depuis l'Euro de football de 2016 et sont utilisés pour la première fois en Normandie.  

Une quarantaine de cavaliers de la Garde républicaine sont déployés sur tout le secteur. - Radio France
Une quarantaine de cavaliers de la Garde républicaine sont déployés sur tout le secteur. © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Les gendarmes patrouillent à cheval également, avec la Garde républicaine. "Etre en hauteur nous permet d'avoir une vision plus lointaine, explique l'adjudant Stéphane Cornec. Etre à cheval nous permet également d'intervenir rapidement dans des lieux inaccessibles à pied ou  en véhicule". La Garde républicaine sera également présente à la préfecture de Caen pour rendre les honneurs aux président Trump et Macron. 

Quant à la menace, elle n'est pas seulement terroriste. Des actions type gilets jaunes, anti Trump, Femen ou encore anti nucléaire sont également dans le viseur des forces de l'ordre.