Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un dispositif inédit pour aider les handicapés à trouver du travail

jeudi 3 mai 2018 à 8:01 Par Sébastien Garnier, France Bleu Hérault

L'association APF de l'Hérault lance un réseau de parrainage original. Des parrains en situation de handicap eux-mêmes assurent le coaching des filleuls afin de leur apporter leur expérience. Quatorze binômes ont déjà été créés dans l'Hérault.

Handicapé au travail
Handicapé au travail © Maxppp -

Hérault, France

Trouver  un emploi  c'est pas simple et ca l'est encore moins quand on est une personne handicapée.

Le taux de chômage  chez les personnes handicapés est de 21%. Le manque de formation est en cause mais pas que, il y a des handicapés surdiplômés  qui ne trouvent pas de travail parfois parce qu'ils  "ne se sentent pas capable, pas à la hauteur" , c'est l'image que la société leur renvoi déplore Selma KHADRI  l'une des marraines. Elle est ex chef d'entreprise actuellement  élue au sein de l'association APF 34.

Selma Khadri

L'association  APF  34 ( association des paralysés de France)  a  imaginé  un dispositif inédit, des binômes avec d'un côté des parrains: dirigeants d'entreprises, cadres, sportif de haut niveau et même un préfet et de l'autre des filleuls à la recherche d'un emploi.

Les premiers coachent les seconds. " Le parrain apporte ses contacts, fait jouer son réseau et il peut aussi  aider à prendre confiance en soi car il a été confronter aux mêmes difficultés que nous" raconte Damien Fargeout  l'un des filleuls âgé  de 26 ans et titulaire d'un master  de conception de jeux vidéo.

Déjà 14 binômes ont été constitués. L'association cherche de nouveaux parrains.