Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un écureuil roux à la rescousse du bois de la Grelauderie

-
Par , France Bleu La Rochelle

Un écureuil roux a été aperçu dans le bois de la Grelauderie, forêt privée de trois hectares au sud de Saintes. Sa présence pourrait remettre en cause un projet de construction de logements sociaux décriés par certains riverains et élus d'opposition

Illustration
Illustration © Maxppp - Richard MOUILLAUD

À Saintes, riverains et élus d'opposition se battent contre la construction de logements dans le bois de la Grelauderie. “Véritable poumon vert” dans la ville selon les militants. Le bois de la Grelauderie est une petite forêt privée de trois hectares située au sud de Saintes. C’est ici que le promoteur immobilier Anthélia Promotion  a prévu de construire 47 logements sociaux. 

Un écureuil roux à la rescousse du bois

Une riveraine dit avoir aperçu un Sciurus vulgaris, plus connu sous le nom d’écureuil roux. Un petit animal d'à peine trois cent grammes. Il se distingue avec sa queue, aussi longue que son corps et sa tache blanche visible  sur le ventre.  L’écureuil est classé espèce protégée depuis 2007. 

Lorsqu’une riveraine l’a aperçu dans le bois, elle a immédiatement envoyé,une photo à Pierre Maudoux, élu d’opposition à la ville de Saintes. 

Photo de l'écureuil roux prise par une riveraine
Photo de l'écureuil roux prise par une riveraine © Radio France - Julien Morceli

Pierre Maudoux demande au maire de Saintes Bruno Drapron de transmettre la photo à la DREAL, la direction régionale de l’environnement.  Elle pourrait décider de suspendre ce projet au nom de de la sauvegarde de l'environnement 

Le maire n'est pas du même avis. L'État a déjà mené une enquête dans ce bois en 2019. Elle a abouti au déclassement du parc. Autrement dit, “il n’a pas d'espèces protégées à l'intérieur” assure l'élu.

Bruno Drapron a tout de même décidé de réduire le nombre de maisons à construire de soixante ans à quarante. Il n’ira pas plus loin. La ville a besoin de construire de nouveaux logements sociaux. Il lui en manque trois cent pour respecter les quotas imposés par l’Etat.
 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess