Société

Un enfant de trois ans oublié en pleine forêt de Meudon par son centre de loisirs

Par Laurine Benjebria, France Bleu Paris Région et France Bleu vendredi 28 octobre 2016 à 15:32

Un enfant de trois s'est retrouvé seul en pleine forêt de Meudon après avoir été oublié par son centre de loisir
Un enfant de trois s'est retrouvé seul en pleine forêt de Meudon après avoir été oublié par son centre de loisir © Maxppp - Frederic Dugit

Un petit garçon de trois ans a été oublié mercredi matin dans la forêt de Meudon par les deux animatrices de son centre de loisirs. Ce sont les parents qui se sont rendus compte de son absence, à 18h lorsqu'ils se sont présentés au centre. Le contrat des deux animatrices a été rompu.

Un petit garçon de trois s'est retrouvé seul dans la forêt de Meudon, en banlieue parisienne ce mercredi après avoir été oublié par son centre de loisirs, nous apprend Le Parisien.

Seize enfants étaient de sortie jeudi dans la forêt de Meudon, dans le cadre d'une balade organisée par le centre de loisirs de la maternelle de Paul-Bert à Malakoff (Hauts-de-Seine). Vers 11h, au moment de partir de la forêt, les deux animatrices en charge ont mal compté le nombre d'enfants montant dans l'autocar, voire n'ont pas compté les enfants. Elles n'ont donc pas vu qu'elles laissaient derrière elles un petit garçon de trois ans.

C'est un joggeur qui a vu l'autocar partir et l'enfant seul, en pleurs. L'homme a rapidement alerté la police. les autorités ont dépêché une voiture pour emmener l'enfant au commissariat de Meudon. Les autorités ont immédiatement ouvert une enquête pour "disparition inquiétante". Il a cependant fallu attendre plusieurs heures avant que l'enfant ne retrouve ses parents. En effet, ne connaissant pas son identité, les policiers attendaient qu'une disparition soit signalée par les parents ou le centre de loisirs. A 18h, les parents sont venus chercher leur enfant au centre, mais ne l'ont pas trouvé. C'est seulement à ce moment-là que l'alerte est donnée, sept heures après son oubli.

L'enfant est indemne, mais les conséquences psychologiques peuvent être importantes. Les parents et le petit garçon avaient donc rendez-vous ce vendredi chez un psychologue du Point écoute de la ville. La maire de Malakoff, Jacqueline Belhomme recevra la mère de l'enfant en début de semaine prochaine.

La ville de Malakoff a décidé de réagir et a rompu le contrat des deux animatrices pour "faute grave", qui n'étaient pas titulaires. La directrice du centre de loisir a pour sa part été suspendue jusqu'à la clôture de l'enquête administrative. Les deux animatrices et la directrice ont été entendues dans le cadre de l'enquête ce mercredi et ce jeudi.

  - Aucun(e)

La maire de Malakoff a tenu à réagir dans un message Facebook, rappelant que "tout est mis en oeuvre pour s'assurer de [la] santé et du bien-être de l'enfant".

Partager sur :