Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un enfant mis en cause dans l'affaire de la fillette grièvement blessée à Brest

lundi 8 octobre 2018 à 16:17 Par Soisic Pellet et Hervé Cressard, France Bleu Breizh Izel et France Bleu

Le 4 septembre dernier, une fillette de 8 ans était grièvement blessée par un projectile dans le quartier de Bellevue, à Brest. Un galet lancé d'une fenêtre d'un immeuble. Et l'auteur est un enfant, âgé d'une dizaine d'années. Sa mère s'est rendue avec lui au commissariat pour tout avouer.

Les policiers brestois ont auditionné près de 80 habitants pour l'enquête
Les policiers brestois ont auditionné près de 80 habitants pour l'enquête © Maxppp - Lionel Vadam

Brest, France

L'affaire avait beaucoup fait parler sur les réseaux sociaux et dans le quartier de Bellevue, à Brest. Le 4 septembre dernier, une petite fille est grièvement blessée à la tête par un projectile jeté d'un immeuble. Sauf qu'impossible de savoir d'où il vient. A ce moment-là, beaucoup de fenêtres sont ouvertes. Et le projectile reste longtemps introuvable. Finalement, l'objet est identifié : un galet peint, comme ceux décorés à l'école, retrouvé à une dizaine de mètres du lieu de l'accident. 

Des tests génétiques et plusieurs familles auditionnées 

Grâce au projectile retrouvé, les policiers peuvent lancer des tests ADN. Deux sont retrouvés sur le galet : celui de la fillette et un ADN masculin inconnu. Comparé avec celui de 80 hommes qui habitent dans les quatre tours d'où pouvaient venir le projectile. Pendant ces opérations, les policiers notent également comment se comportent les personnes, si elles sont gênées. 

Plusieurs familles sont alors visées et doivent ensuite être auditionnées par la police. 

La mère et son enfant se rendent à la police 

Mais avant même sa convocation, une mère de famille se présente au commissariat, avec son enfant d'une dizaine d'années. Qui reconnait être l'auteur du jet de projectile. Un enfant en très grande souffrance depuis des années. Ce jour-là, il n'a pas supporté une punition au collège et de rage, a jeté le galet par la fenêtre, sans intention de blesser quelqu'un. 

A son âge, aucune réponse pénale n'est possible. La fillette, elle, est toujours hospitalisée.