Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un ex-député sur le stade d'Avignon pour apprendre à être respectable

jeudi 2 mars 2017 à 18:06 Par Philippe Paupert, France Bleu Vaucluse

Ancien footballeur de haut niveau et ex-député, Karim Zeribi est revenu sur le stade de ses débuts à Avignon. Sur la pelouse de Dulcy, il portait un message de respect et d'espoir pour les collégiens en section foot ou arbitrage du collège Roumanille.

Karim Zeribi montre la maison qu'il habitait lorsqu'il était en section Foot au collège Roumanille d'Avignon
Karim Zeribi montre la maison qu'il habitait lorsqu'il était en section Foot au collège Roumanille d'Avignon © Radio France - Philippe Paupert

Avignon, France

Karim Zeribi, ancien député et ex-footballeur de haut niveau, a donné le coup d'envoi de matchs de jeunes sur le stade Dulcy à Avignon. Il se souvient qu'il avait commencé le football sur ce stade avant de s'engager en politique: "je venais m’entraîner quasiment tous les jours avant de traverser la route pour aller au collège Roumanille en section football" se souvient celui qui ensuite été repéré par le club de football de Rouen puis de Laval.

L'arbitrage était assuré par des élèves de la classe Arbitrage du collège Roumanille. Karim Zéribi voulait transmettre un message de respect et d'espoir pour les collégiens de ce quartier populaire.

"Certains d'entre vous deviendront des footballeurs professionnels, d'autres non mais vous deviendrez tous des hommes, des citoyens" Karim Zeribi

L'ex-député a rencontré les élèves de la 6e à la 3e pour leur répéter que "lorsqu'on respecte l'arbitre et les règles sur un terrain, il faut faire de même dans la vie avec les policiers. Respecter un cadre nous permet de vivre ensemble"

"Notre slogan: pour être respecté, il faut être respectable. Pas seulement sur le terrain mais aussi en dehors, dans la rue, dans la vie". Adil Morabit, formateur de la classe Arbitrage

Les élèves ont attentivement écouté celui qui est un exemple de réussite pour eux. Manale, élève de 4° en classe d'arbitrage a confié qu'enfiler la tenue d'arbitre lui avait permis de "s'accepter vraiment et d'assumer ses différences. Je ne m'habille pas comme les autres de ma classe. Je ne maquille pas.Je ne me dis pas qu'il faut que je plaise".

"Etre le patron du match, ça me plait. A 15 ans ils me disent Monsieur" Laurent, élève de 3° en classe arbitrage