Société

Un fauteuil roulant électrique et une nouvelle vie pour Eloïse, 13 ans

Par Lauriane Delanoë, France Bleu Gard Lozère et France Bleu Roussillon mardi 12 janvier 2016 à 18:41

Eloïse pourra maintenant faire la course avec son frère, à toute vitesse.
Eloïse pourra maintenant faire la course avec son frère, à toute vitesse. © Radio France - Lauriane Delanoë

Eloïse souffre d'une neurophybromatose. Cette maladie orpheline s'attaque à son système nerveux et cette collégienne n'a plus la force de pousser son fauteuil. Une association gardoise vient de changer sa vie, en lui offrant un fauteuil roulant électrique.

Aller à l'école toute seule, comme toutes les filles de son âge. Eloïse peut maintenant réaliser son rêve, grâce à son nouveau fauteuil roulant électrique. Cette jeune habitante de Prades, dans les Pyrénées-Orientales, a traversé le sud de la France ce mardi pour venir le chercher à Saint Hippolyte du Fort. C'est là qu'elle a rencontré son bienfaiteur.

"Je vais pouvoir aller en centre-ville avec mes copines. Faire des balades avec mes parents. Avant, c'était embêtant avec les bosses et les montées." (Eloïse)

Le reportage avec Eloïse de Lauriane Delanoë

Le gardois Jean-François Castanier s'était vu remettre le fauteuil roulant par des amis. Il décide alors de le donner à un enfant handicapé. Vendredi dernier, le président de l'association Défi en Marche poste une annonce sur le réseau social Facebook. Très vite, il reçoit l'appel de Cindy, la mère d'Eloïse.

Cette collégienne de 13 ans souffre d'une neurophybromatose. Une maladie orpheline attaque peu à peu son système nerveux, ses os, ses oreilles. Depuis un an, elle ne peut marcher que lorsqu'elle est soutenue, à cause de l'ostéoporose. Elle a subi deux opérations des pieds. Et la force de ses bras ne suffit plus à pousser un fauteuil manuel.

Eloïse avec sa mère et le président de l'association gardoise Défi en marche - Radio France
Eloïse avec sa mère et le président de l'association gardoise Défi en marche © Radio France - Lauriane Delanoë

Un fauteuil à 1 500 euros

Sa vie reposait donc sur l'aide des autres : ses parents, son assistante de vie scolaire pour aller d'une classe à l'autre. Ses parents envisageaient d'acheter un fauteuil roulant électrique. Mais c'est une sacrée dépense, pour ce couple avec trois enfants : 1 500 euros minimum.

"Ce don nous permet de lui offrir autre chose qu'un fauteuil roulant !" (Cindy, la mère d'Eloïse)

La vie d'Eloïse va changer, grâce à ce fauteuil électrique.

Avec ce don de l'association gardoise, Eloïse retrouve son indépendance et sa vie d'adolescente.  La pétillante brune veut faire la course avec son petit frère, sortir avec ses copines... Ses parents, eux, vont construire une maison. De plein pied, pour que leur fille soit le plus autonome possible.

D'autres dons espérés

Jean-François Castanier voudrait maintenant réitérer cette belle action. Si des associations, maisons de retraite ou centres de rééducation souhaitent se séparer de fauteuils roulants dont ils ne se servent plus, ils peuvent le contacter via sa page facebook ou par email : defi.en.marche@orange.fr.

Partager sur :