Société

Un Festival d'Avignon en demi-teinte

Par Thomas Séchier, France Bleu Vaucluse lundi 28 juillet 2014 à 10:51

Annulation du spectacle d'ouverture du Festival 2014 dans la Cour d'honneur du palais des papes à Avignon
Annulation du spectacle d'ouverture du Festival 2014 dans la Cour d'honneur du palais des papes à Avignon © MaxPPP

C'est l'heure du bilan pour le Festival d'Avignon, qui s'est achevé dimanche. Sa 68e édition se termine sur un déficit de 300.000 euros et un taux de fréquentation en baisse. Le Festival pourrait être raccourci d'une semaine l'an prochain.

Le spectre d'une annulation totale du Festival d'Avignon ne s'est pas concrétisé. Mais la 68e édition du plus grand festival de théâtre de France s'est déroulée sur fond de conflit entre intermittents du spectacle et gouvernement, auquel se sont ajoutés les caprices de la météo.

Un déficit d'argent et de spectateurs

Le bilan chiffré du Festival - le premier dirigé par le metteur en scène Olivier Py - fait état d'une fréquentation en baisse , à 90% de taux de remplissage (contre 95% l'an dernier). Malgré tout, 107.992 places se sont vendues, "un chiffre incroyable dans un contexte vraiment chaotique" se réjouit Olivier Py.

Bilan festival IN SON 1

Les trois jours de grève des intermittents ont provoqué l'annulation de douze représentations. Les comptes du Festival affichent, en cloture, un déficit de 300.000 euros .

Bilan festival IN SON 2

Au final, le bilan est plutôt mitigé .

Bilan festival IN PAP

De grandes réussites, quelques ratés

Sur le plan artistique, cette première édition d'Olivier Py marque un incontestable retour au texte , dont certains déploraient ces dernières années qu'il soit supplanté par la performance. Au risque de paraître bavard, ce 68e Festival d'Avignon aura monté beaucoup de pièces de facture classique, au premier chef celles montées par le directeur lui-même. Et des ratés aussi, comme Vitrioli , une pièce jouée en grecque gâchée par un système sur-titrage défaillant.

BILAN DU FESTIVAL PAR CHAUCHE

Olivier Py n'a pour l'instant rien fait filtrer de la programmation du Festival 2015. Il n'a pas exclu de l'amputer d'une semaine , de trois actuellement à deux.

A lire aussi : le dossier spécial Festival d'Avignon 2014