Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - Un film pour visiter Avignon à l'époque nazie

-
Par , France Bleu Vaucluse, France Bleu

Un documentaire exhume les images des lieux de l'occupation nazie et de la Collaboration à Avignon. Le réalisateur Waldeck Weisz et son père l'historien Robert Weisz remontent le temps de "La haine dans la ville".

L'historien Robert Weisz se souvient que la police nazie était dans l'hôtel La Cigale rue Bancasse à Avignon
L'historien Robert Weisz se souvient que la police nazie était dans l'hôtel La Cigale rue Bancasse à Avignon © Radio France - Philippe Paupert

Le documentaire de 15 minutes propose de visiter Avignon à l'époque nazie. Waldeck Weisz, s'inspire des déambulations de son père : l'historien Robert Weisz a fouillé les archives pour retrouver la sinistre mémoire des bâtiments des nazis et des collaborateurs à Avignon.

Tortures et supplétifs français pour chasser les juifs d'Avignon

La balade commence rue Bancasse. À quelques mètres du cœur d'Avignon, rien n'indique le passé de cet hôtel récemment fermé. Bernard Weiz n'a pas oublié car "on savait pertinemment que cet hôtel avait logé la Geheime Feldpolizei, la police secrète de campagne des nazis. À l’époque, l’hôtel s’appelait hôtel La Cigale. Vous avez encore l’inscription "restaurant La Cigale". La police allemande a des effectifs très réduits pour chasser les juifs. Ils ont absolument besoin des supplétifs français."

L'historien a retrouvé la mémoire des collaborateurs prés des remparts, dans la maison d’une famille juive expulsée : "La police allemande a logé sa bande d'auxiliaires et de supplétifs dans la propriété des Naquet. C’est là, 2 rue Remparts de la Ligne. Dans la salle de bains, il y avait des instruments de torture et et des objets destinés à torturer."

Frissons devant la villa Carcassonne

Autre maison d'Avignon, la villa Carcassonne, une belle maison en briques de l'avocat Carcassone, boulevard Jules-Ferry. Robert Weisz explique que "là, vient loger le numéro  un de la police allemande, Wilhelm Müller, que personne n’a retrouvé et qui a échappé à la justice.  On a affaire à quelqu’un en lien avec les chasseurs de juifs les plus actifs. C’est un endroit où il y avait de la torture. Les gens qui savent, quand ils passent devant, ils ont un frisson dans le dos".

Collaborateurs dans les bars ou à la place des Œuvres d'art

Retour en centre-ville, à l'angle de la place de l'Horloge, c'est le souvenir de la Collaboration d'Avignon. Robert Weisz montre une  vitrine : "Là, chez Dumas Horloger aujourd’hui, le sculpteur provençal Jean-Louis L'Homme exposait des caricatures anti-juives avec des commentaires haineux. Et là, place de l’Horloge, nous avons les bars de la Collaboration. Le Mistrau était la brasserie de l’Horloge avec des réunions de l’amicale de France et du mouvement Collaboration."

Rue de la République, un magasin hébergeait le Parti populaire français. Robert Weisz montre "le magasin de coiffure d’un juif déporté. Le PPF de Doriot vient s’y installer quand le coiffeur juif est déporté".  L'administration de la Collaboration est aussi à la place des Œuvres d'art : "au 3 bis de la rue Violette, aujourd’hui collection Lambert, le bureau de Régis de Bonet d’Oléon, responsable de la Légion des combattants de Pétain, 17.000 adhérents en Vaucluse. D’Oléon était un préfet bis et le maire de Rognonas… Deux rues portent son nom à Rognonas."

Le documentaire "Passé le pont d’Avignon, la haine dans la ville" résume ce parcours.  Le livre de Bernard Weisz et Isaac lewendel "Vichy, la pègre et les nazis" (Nouveau Monde éditions) retrace la traque des juifs en Provence.

Les nazis ont torturé dans la villa de l'avocat Carcassonne boulevard Jules Ferry à Avignon
Les nazis ont torturé dans la villa de l'avocat Carcassonne boulevard Jules Ferry à Avignon © Radio France - Philippe Paupert
Les collaborateurs des nazis se réunissaient à la Brasserie de l'Horloge à Avignon
Les collaborateurs des nazis se réunissaient à la Brasserie de l'Horloge à Avignon © Radio France - Philippe Paupert
Le Parti Populaire Français s'était installé dans la boutique d'un coiffeur déporté, aujourd'hui magasin d'optique rue de la République à Avignon
Le Parti Populaire Français s'était installé dans la boutique d'un coiffeur déporté, aujourd'hui magasin d'optique rue de la République à Avignon © Radio France - Philippe Paupert
Un sculpteur antisémite exposait au coin de la place de l'Horloge à Avignon dans l'actuelle bijouterie
Un sculpteur antisémite exposait au coin de la place de l'Horloge à Avignon dans l'actuelle bijouterie © Radio France - Philippe Paupert
Le reponsable de la Légion des combattants de Pétain avait son bureau dans l'actuelle collection Lambert à Avignon
Le reponsable de la Légion des combattants de Pétain avait son bureau dans l'actuelle collection Lambert à Avignon © Radio France - Philippe Paupert
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu