Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Un fou de chanson française" : quand Didier Barbelivien se souvient de Jean-Yves Dahyot

-
Par , , France Bleu Berry

Les hommages se succèdent après la disparition de Jean-Yves Dahyot. Les plus grands artistes qui sont passés à son micro se rappellent d'un homme chaleureux et passionné.

Didier Barbelivien rend hommage à Jean-Yves Dahyot
Didier Barbelivien rend hommage à Jean-Yves Dahyot © Maxppp - Philippe de Poulpiquet/PHOTOPQR/LE PARISIEN

Dick Rivers, C. Jérôme, Alain Barrière : tous sont passés au micro de Jean-Yves Dahyot, dans l'émission Scopitone sur France Bleu Berry. L'animateur emblématique de notre station est mort, dimanche 25 octobre, à l'âge de 75 ans. La radio lui rend hommage, les auditeurs aussi. Et également les artistes qui l'ont côtoyé. "La première fois qu'on s'est vu, c'était une tournée de promotion. On a sympathisé très naturellement, c'était un fou de chanson française et on se retrouvait là-dessus", évoque Didier Barbelivien sur France Bleu Berry, au micro de Thierry Trucat.

ÉCOUTEZ - Didier Barbelivien rend hommage à Jean-Yves Dahyot

L'auteur et l'interprète de plus de 2000 chansons est passé sur Scopitone. "Ce dont je me souviens, c'était l'enthousiasme de Jean-Yves à nous recevoir. Il me recevait comme si j'étais Frank Sinatra, c'était un type extrêmement chaleureux", ajoute-t-il. Didier Barbelivien se remémore aussi la culture musicale encyclopédique de Jean-Yves Dahyot. " Il connaissait tout de la musique. Il aimait autant C. Jérôme que Léo Ferré. Je garde le souvenir d'un compagnon de route de la chanson. Il s'en est passé du temps, des disques et des chansons", conclut Didier Barbelivien.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess