Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Reims, les soldats de l'opération Sentinelle en première ligne pour les fêtes

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne
Reims, France

Le général Gilles Lillo, officier général de zone de défense et de sécurité dans le Grand Est, a rendu visite à des soldats de l'opération Sentinelle de Reims ce vendredi. Au total, en France, 7 000 hommes de cette opération seront mobilisés les 24 et 25 décembre.

7 000 hommes de l'opération Sentinelle seront mobilisés les 24 et 25  décembre en France.
7 000 hommes de l'opération Sentinelle seront mobilisés les 24 et 25 décembre en France. © Radio France - Victorien Willaume

"Sentir le moral des troupes." C'est la principale raison de la visite du général Gilles Lillo aux soldats de l'opération Sentinelle à Reims ce vendredi. "Je viens aussi voir s'ils connaissent leurs consignes, s'ils sont correctement hébergés, ou encore s'ils n'ont pas de difficultés de logistique. Et ici visiblement, tout va bien", explique l'officier général de défense et de sécurité dans le Grand Est. 

La mission Sentinelle a été mise en place après les attentats de janvier 2015, avec 10 000 hommes engagés au départ un peu partout sur le territoire français pour protéger la population et soutenir les forces de l'ordre sur le territoire national. Avec les fêtes de fin d'année, ces soldats sont particulièrement mobilisés.  A Reims, ils patrouillent dans les lieux sensibles de la ville, comme sur le marché de Noël, devant la gare ou sur la place d'Erlon. 

L'opération Sentinelle a été mise en place après les attentats de janvier 2015 en France.
L'opération Sentinelle a été mise en place après les attentats de janvier 2015 en France. © Radio France - Victorien Willaume

7 000 hommes mobilisés les 24 et 25 décembre en France

Ce vendredi, le général a rencontré une troupe de huit soldats sur le marché de Noël. Parmi eux Lara, soldat de première classe, qui participe pour la première fois à une mission Sentinelle. "On est là pour lutter contre le terrorisme, donc je pense que la plus grande difficulté c'est de ne pas savoir quand on pourra être mis en face de cette situation là. Mais on est bien entraîné. On sera prêt à réagir si jamais quelque chose se passe.", raconte la jeune femme de 21 ans. 

Des réservistes viennent aussi renforcer les rangs de l'opération, comme Jason, qui s'est porté volontaire il y a un an. "C'est un peu un rêve d'enfant de pouvoir porter le treillis, et d'être là aujourd'hui. On est au service de la population.", assure-t-il.  Au total en France, 7 000 hommes de l'opération Sentinelle seront mobilisés les 24 et 25 décembre. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess