Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un grand banquet pour apprendre à ne pas gaspiller à Toulouse

samedi 23 juillet 2016 à 19:19 Par Faustine Mauerhan et Leila Mechaouri, France Bleu Occitanie

Parce que chaque Français jette 7 kg de nourriture encore emballée tous les ans, les associations France Nature Environnement et Disco Soupe Toulouse organisaient un grand banquet anti-gaspillage ce samedi midi.

Au banquet anti-gaspi les vieilles courgettes deviennent des veloutés et les champignons des soupes.
Au banquet anti-gaspi les vieilles courgettes deviennent des veloutés et les champignons des soupes. © Radio France - Leila Mechaouri

Parce qu’un tiers de la nourriture produite dans le monde est gaspillée aussi. Et parce qu’une vieille carotte flétrie fait une très bonne purée, les deux associations France Nature Environnement et Disco Soupe ont invité les Toulousains à un grand banquet ce samedi midi. Un banquet entièrement fait avec des légumes destinés à la poubelle.

Une carotte + une carotte, ça fait beaucoup de carottes à la poubelle

Entre une et deux tonnes de fruits et légumes voués à être jetés ont été récupérés auprès de grandes surfaces ou de producteurs locaux et sont devenus velouté de courgettes, soupes aux champignons et ratatouille. Des recettes simples, à portée de main de n’importe quel apprenti cuisinier, pour prouver qu’on peut recycler même les vieilles courgettes pas belles alors qu'aujourd’hui encore, les ménages français sont responsables d’un tiers du gaspillage alimentaire dans le pays.

Entre une et deux tonnes de légumes invendus ont été cuisinés pour le banquet. - Radio France
Entre une et deux tonnes de légumes invendus ont été cuisinés pour le banquet. © Radio France - Leila Mechaouri

Une dynamique locale en avance

Mais à Toulouse le message semble passer mieux qu’ailleurs. La ville rose serait même en avance avec de très nombreuses initiatives locales intéressantes. D’ailleurs au banquet, les convives semblent acquis à la cause. "Je suis d’une génération où l’on gardait tout. A la maison on ne gaspillait rien, même pas le pain", se souvient cette Toulousaine. "Ce n’est pas compliqué de faire des tartes ou des compotes avec des fruits abîmés", explique une autre. En plus, c'est un régal.

Les convives du banquet anti-gaspi se sont régalés. - Radio France
Les convives du banquet anti-gaspi se sont régalés. © Radio France - Leila Mechaouri