Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société

VIDÉO - Un "Grand débat" à Ville-en-Tardenois dans la Marne

samedi 26 janvier 2019 à 21:02 Par Marius Delaunay, France Bleu Champagne-Ardenne

Un débat citoyen a eu lieu ce samedi 26 janvier à la mairie de Ville-en-Tardenois dans le cadre du Grand débat national, lancé il y a deux semaines. C'est le deuxième débat lancé dans la Marne après celui de Frignicourt.

Le débat citoyen organisé à la mairie de Ville-en-Tardenois.
Le débat citoyen organisé à la mairie de Ville-en-Tardenois. © Radio France - Marius Delaunay

Ville-en-Tardenois, France

Une vingtaine de personnes se sont réunies ce samedi à la mairie de Ville-en-Tardenois (Marne) pour un débat organisé par des citoyens. Deux thèmes du Grand débat national ont été repris pour animer les discussions : la transition écologique et la démocratie et citoyenneté. Mais les citoyens présents ont aussi exposé leurs revendications, comme la hausse du carburant, la limitation à 80 km/h ou encore le manque d'équipements en milieu rural.

Le ras-le-bol ne date pas d'aujourd'hui 

"En tant que maire, je suis confronté tous les jours aux revendications de mes concitoyens." explique Thierry Barba, maire de Ville-en-Tardenois et président de l'Association des Maires Ruraux de la Marne. "Je suis en contact direct avec leurs problèmes, et le ras-le-bol, il ne date pas d'aujourd'hui. [...] Il remonte déjà avant les élections présidentielles. Ce qui est en revanche intéressant avec le débat national, c'est que les gens expriment leurs sujets en groupe et sur le papier. Là ils s'approprient la parole publique et on leur donne vraiment la chance de s'exprimer." 

Une vingtaine de personnes participent au débat. Le maire Thierry Barba (en arrière-plan) est également présent. - Radio France
Une vingtaine de personnes participent au débat. Le maire Thierry Barba (en arrière-plan) est également présent. © Radio France - Marius Delaunay

Un résumé pour le cahier de doléances

Toutes les revendications des participants sont prises en compte et notés. Un résumé du débat servira ensuite pour le cahier de doléance de la commune, qui sera de nouveau envoyé à l'Assemblée nationale. Dans la Marne, 13 communes rurales ont pour l'instant déposé des cahiers de doléances.

Notre démarche étant indépendante de celle du gouvernement, vos propositions n'ont pas vocation à être communiquées aux autorités.