Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un grand débat des Deux-Sévriens sur l'organisation de l'Etat et des services publics

mardi 12 février 2019 à 16:28 Par Rivière Isabelle, France Bleu Poitou

Le Conseil départemental des Deux-Sèvres organise le Grand débat des Deux-Sévriens ce mercredi à Niort. Un débat sur l'organisation de l'Etat et des services publics demain soir à 20h, au manège de la Maison du département. 400 personnes espérées.

Capture écran
Capture écran - Capture écran

Niort, France

Avec le mouvement des gilets jaunes et le grand débat national lancé par le gouvernement en réponse, chacun y va de son débat en ce moment dans le Poitou. 

Débat sur l'organisation de l'Etat et des services publics

Dans les Deux-Sèvres, c'est le conseil départemental ce mercredi soir qui invite les citoyens à débattre ensemble à 20h dans le manège de la Maison du département à Niort. Intitulée "le grand débat des Deux-Sévriens", la rencontre sera articulée autour d'un thème : l'organisation de l'Etat et des services publics. Cela concerne aussi bien l'organisation administrative du pays, que les services publics ou encore le sujet "citoyenneté et démocratie locale".  

Ouvert à tous

La salle peut accueillir entre 300 et 400 personnes. Trois animateurs extérieurs seront là pour veiller au bon déroulé des échanges et apporter des constats ou éléments d'analyse.

"Un débats ouvert à tous !", insiste Gilbert Favreau, président du département des Deux-Sèvres dans son communiqué.