Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un groupe WhatsApp d'entraide pour les habitants de Bouc-Bel-Air

dimanche 20 janvier 2019 à 21:01 Par Mathilde Vinceneux, France Bleu Provence

Créé il y a plus de trois ans par Joël, un habitant de Bouc-Bel-Air, le groupe de discussion sur l'application Whatsapp rassemble plus de 250 personnes pour échanger des bons plans, du matériel ou se rendre service.

La discussion sur l'application WhatsApp regroupe plus de 250 habitants de Bouc-Bel-Air
La discussion sur l'application WhatsApp regroupe plus de 250 habitants de Bouc-Bel-Air © Maxppp - Jean-François FREY

Bouc-Bel-Air, France

C'est un groupe dédié entièrement à l'entraide. La discussion sur Whatsapp s'appelle "Good Morning Bouc-Bel-Air" et est suivie par 256 personnes, soit le nombre maximum de participants acceptés sur cette application pour smartphone. Lancée il y a plus de trois ans par Joël, un habitant de Bouc-Bel-Air, elle permet à chacun de proposer ou de rendre des services, de s'échanger des biens ou de se donner des conseils. "Par exemple certains demandent si on peut les déposer à la gare. Il y a toujours quelqu'un qui répond positivement et qui fait des kilomètres alors que souvent, ils ne se connaissent même pas", explique Caroline, une participante de la conversation. 

Ce dimanche 20 janvier, une cinquantaine de membres du groupe se sont retrouvés à la salle de sport l'Arène au Z5 des Milles, prêtée par le propriétaire qui échange lui aussi sur la discussion.  Après un tour de présentation, ils ont échangé tous ensemble. Beaucoup se rencontraient pour la première fois. "Ce réseau sert vraiment à partager, à aller vers les autres et je me dis que dans cette atmosphère sociale qui nous pousse à être pessimiste, c'est rassurant de voir qu'il y a encore des gens avec ces valeurs", explique Monique, retraitée et habitante de Bouc-Bel-Air depuis 30 ans.