Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un habitant de Saint-Fraimbault-de-Prières passe sept mois et demi sans téléphone ni internet après une panne

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu

Andouillé, Saint Cyr-en-Pail, Saint-Fraimbault-de-Prières ou encore Cossé-le-Vivien : aux quatre coins de la Mayenne, des usagers se voient privés de connexion internet et de téléphone pendant des semaines en raison de pannes à répétition.

 Un poteau téléphonique endommagé à Saint-Cyr-en-Pail
Un poteau téléphonique endommagé à Saint-Cyr-en-Pail © Radio France - Jean-Luc Lecourt

Alain Garcia fait figure de recordman si l'on peut dire. En 2019, cet habitant de Saint-Fraimbault-de-Prières, au nord de la Mayenne, est resté 226 jours soit sept mois et demi sans téléphone ni internet. Les problèmes ont commencé en 2018. Son voisin agriculteur arrache alors la ligne téléphonique par accident. Orange intervient pour faire des réparations, mais ces dernières n'ont pas tenu longtemps explique l'abonné. 

"Le 2 février 2019, il y avait du vent et de la neige en Mayenne", se souvient-il. "Le fil se décroche [du poteau] donc : panne. On me donne alors une date de réparation le 8 février mais les techniciens ne sont jamais venus. Ils sont revenus en mars, ils ont rattaché le fil. J'ai réussi à passer un seul coup de téléphone, c'était au service d'Orange... et puis après j'ai été 're' en panne jusqu'au 19 août", détaille-t-il, amer. "Je les ai contactés par téléphone portable, je me suis déplacé à l'agence Orange, à chaque fois ils sont très gentils, ils vous donnent des dates. Alors des dates, j'ai dû en avoir une quinzaine...avant que les techniciens ne reviennent le 19 août."

90 euros de dédommagement 

En septembre, Alain Garcia contacte à nouveau Orange. "Je leur demande un geste commercial, explique-t-il, étant donné que j'avais été sept mois et demi sans téléphone. Ils me proposent 90 euros, à prendre ou à laisser. Je leur demande s'ils se moquaient pas du monde. 90 euros ? Je paye 43 euros par mois !" L'usager refuse et envoie donc un courrier en recommandé le 31 octobre, "en sachant que le 30 octobre nous sommes à nouveau retombés en panne." Alain Garcia a reçu l'accusé de réception mais il n'a pas reçu de réponse d'Orange. "J'attends toujours," dit-il, désabusé. 

Ce n'est qu'en décembre que le technicien missionné par Orange ne revient et explique "qu'il a rarement vu une ligne aussi pourrie que ça" relate Alain Garcia.  "Le technicien m'a dit que je ne serai pas facturé pour l'intervention". Mais l'abonné reçoit sa facture fin décembre, avec des frais d'intervention de 69 euros. Suite à une énième relance, Orange lui propose finalement un dédommagement de 159 euros, "c'est-à-dire les 69 euros d’intervention plus les 90 euros que j'avais refusé", dédommagement que refuse à nouveau Alain Garcia qui dénonce une situation "désespérante".

Alain Garcia, habitant de Saint-Fraimbault-de-Prières a passé 226 jours sans internet ni téléphone.

Des pannes à répétition dans plusieurs communes mayennaises 

Mais Saint-Fraimbault-de-Prières n'est pas un cas isolé. Andouillé, Saint Cyr-en-Pail ou encore Cossé-le-Vivien : aux quatre coins du département, des usagers se voient privés de connexion internet et de téléphone pendant des semaines. Jean-Luc Lecourt maire de Saint-Cyr-en-Pail connait bien le problème. Deux de ses administrés ont ainsi passé trois mois et demi en panne à la suite de la chute d'un poteau. "Aussitôt qu'il y a du vent, les poteaux en bois sont tellement pourris qu'ils cèdent facilement', déplore l'élu, souvent obligé de déplacer lui-même ces poteaux tombés au milieu de la voirie. Car les techniciens Orange là-aussi mettent du temps à intervenir. "On appelle Orange, on fait des 'fiches-problème' mais ils n'interviennent pas. Ils ont mis trois mois et demi pour venir," explique Jean-Luc Lecourt qui se sent "résigné". "Au début, il y a la colère puis après on n'y croit plus, on abandonne. Personne ne prend la mesure de ce problème," dit l'édile qui pointe du doigt le mauvais entretien des poteaux qui ne seraient plus traités à la base. 

Ligne téléphonique au milieu de la chaussée après des réparations temporaires à St-Cyr-en-Pail. - Radio France
Ligne téléphonique au milieu de la chaussée après des réparations temporaires à St-Cyr-en-Pail. © Radio France - Jean-Luc Lecourt
Ligne téléphonique à Saint-Cyr-en-Pail. - Radio France
Ligne téléphonique à Saint-Cyr-en-Pail. © Radio France - Jean-Luc Lecourt

Un mois sans pouvoir travailler depuis son bureau

Cette sensation d’être la "cinquième roue du carrosse" est partagée par Gérard du Boisbaudry. Cet agent général en assurance exerce en libéral à Cossé-le-Vivien et travaille essentiellement par téléphone et internet. Or en décembre dernier, il s'est retrouvé dans l'incapacité de travailler depuis son bureau. 

"Je me suis retrouvé sourd, aveugle et muet", explique ce professionnel très remonté contre l'attitude du service client Orange à son égard. "Ils m'ont confirmé qu'il y avait un problème sur la ligne mais on en est resté là. Ils ne m'ont proposé aucune solution, je n'ai jamais reçu de courrier m'indiquant qu'ils regrettaient que je n'ai pas pu bosser pendant un mois", relate Gérard du Boisbaudry dont certains voisins sont également concernés par des pannes régulières. "Je ne vois pas pourquoi les gens qui vivent et travaillent à la campagne seraient punis", déplore l'assureur. "La technologie a ceci de merveilleux permet à beaucoup de gens aujourd'hui d'éviter l’exode rurale donc bon sang qu'on nous accompagne."

Orange a réalisé 23 000 interventions de dépannage en 2019

Contacté par France Bleu Mayenne, l'opérateur Orange ne nie pas les difficultés rencontrées dans le département. "Le réseau de Mayenne c'est 243 000 poteaux, 10 000 km de câbles aériens et 23 000 interventions en 2019," explique Robert Mitu, délégué régional Pays de la Loire d'Orange. "Parfois nous sommes confrontés à des complexités techniques, à des changements d'équipements comme des poteaux. Ce sont des opérations qui peuvent prendre quelques jours." A la question : _"cela peut-il prendre plusieurs mois ?"  Le délégué y voit "une juxtaposition d'un certain nombre de problèmes techniques où plusieurs artères sont concernées. Une coordination des travaux doit être organisée, ce qui rajoute un délai dans nos interventions." _

De leur côté, certains usagers réfléchissent à mener une action commune contre Orange dans l'espoir d'être d'avantage pris en considération.

En Mayenne, une série de communes confrontées à de longues pannes sur leurs lignes téléphoniques.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu