Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un habitant du Cher conçoit des consoles de jeux berrichonnes

mercredi 7 mars 2018 à 3:45 Par Gaëlle Fontenit, France Bleu Berry et France Bleu

Antoine Barraud a ouvert son atelier Chateaumeillant dans le Cher où il fabrique des jeux d'arcade et des consoles à partir de matériaux pratiquement 100% berrichons.

Antoine Barraud conçoit des jeux d'arcade et des consoles de jeux
Antoine Barraud conçoit des jeux d'arcade et des consoles de jeux © Radio France - Gaëlle Fontenit

Cher, France

L'informatique, Antoine Barraud est tombé dedans quand il était petit : "A 14 ans, j'installais le réseau informatique de mon collège... et 30 ans plus tard, je conçois des bornes d'arcade ! " Tout jeune, Antoine se prend de passion pour "le bidouillage" comme il dit... Il démonte et remonte des consoles, des ordinateurs. Mais il se trompe de vocation, et devient cuisinier. 

"Un jour, je me suis mis à fabriquer sur ma table de salon une borne arcade. Vous savez, ces jeux qu'on avait dans les bistrots dans les années 80, un meuble jeux vidéos. Je l'ai montré au FabLab, et les gars m'ont dit... mais il faut arrêter la cuisine là!

Des consoles de jeux made in Berry

4 ans plus tard, Antoine a fait des bornes d'arcade l'une de ses spécialités. En plus de les construire, à partir de vieux minitels ou d'anciennes consoles de jeux, il s'est mis au graphisme pour les orner de dessins maison. 

Mais ce n'est pas le seul atout du chef... "Je voulais à la fois lutter contre le gaspillage et m'appuyer sur le circuit court, comme en cuisine, pour valoriser les savoir-faire locaux. J'ai donc construit des consoles de jeux à 70% berrichonnes. Le plastique est fait à Fussy, l'électronique à Vatan par exemple.."

Je fais du dépannage informatique, je peux aussi imprimer des pièces détachées pour réparer par exemple un bouton de gazinière ou un morceau d'aspirateur"

Avec des bornes d'arcade allant de 1500 à 4500 euros et des consoles vendus autour de 350 euros, Antoine ne vit pas encore de sa passion. Il a donc décider de diversifier ses activités : "Je fais du dépannage informatique, je peux aussi imprimer des pièces détachées pour réparer par exemple un bouton de gazinière ou un morceau d'aspirateur. On peut aussi faire du soutien pour aider les gens à installer une imprimante par exemple". Le tout à Chateaumeillant, dans son petit atelier. 

Mais ce n'est pas le seul projet : "Je voudrais aussi donner des cours de technologie à des enfants de la MJC. On pourrait imaginer leur faire construire leur propre borne d'arcade à partir de matériaux de recyclage. Il travaillerait comme cela l'informatique, le codage, le graphisme, l'utilisation de logiciels de retouche photo, le travail du bois et même de l'optique... Ça serait intéressant"

ABGSolution est installé rue Zoe Berger à Chateaumeillant.