Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un habitant du Pays Basque s'apprête à traverser l'Atlantique à la rame

-
Par , France Bleu Pays Basque

A 57 ans, un habitant du Pays Basque va tenter de traverser l'Atlantique à la rame en partant de l'ile canarienne de Hierro pour rejoindre la Martinique 4700 kilomètres plus loin. Départ début décembre. L'arrivée interviendra deux mois plus tard.

Jean-Marc Dupont au foyer de vie Pémartin de Bidart pour présenter son bateau aux pensionnaires
Jean-Marc Dupont au foyer de vie Pémartin de Bidart pour présenter son bateau aux pensionnaires © Radio France - Jacques Pons

Traverser l'Atlantique à la rame, c'est ce que va tenter le mois prochain Jean-Marc Dupont. Cet habitant du Pays Basque part fin novembre pour l'Espagne puis les iles Canaries. Ensuite, entre le 8 et le 10 décembre, il compte rejoindre la Martinique en ramant sur l'Atlantique. Un raid en solitaire de 4700 kilomètres. En ligne droite car le trajet sera certainement plus long en fonction des courants et de la météo.

Le voyage devrait prendre de 50 à 70 jours. Tout dépendra des conditions météos et des courants. Tout dépendra aussi du rameur Jean-Marc Dupont. Son routeur, le breton Jean Pierre Abolde, a déjà fait ce parcours à la rame. Pour lui, le plus dur sera l'adaptation à un monde clos, humide et bruyant. 

Le routeur du rameur, Jean-Pierre Abolde

Au pays basque, les tribulations de Jean-Marc Dupont seront suivies par le foyer de vie Pémartin à Bidart. Cet établissement qui accueille 80 jeunes en situation de handicap mental a mis en place un partenariat avec le rameur. Les explications de Jean-Marc Dupont : 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess