Société

Un hélicoptère au secours des pompiers drômois et ardéchois

Par Germain Treille, France Bleu Drôme-Ardèche samedi 26 avril 2014 à 7:01

L'hélicoptère EC 145 de la Sécurité Civile
L'hélicoptère EC 145 de la Sécurité Civile © Radio France - Germain Treille

Pour l'instant, il ne s'agit que d'un projet. Les services de secours de la Drôme et d'Ardèche souhaiteraient qu'un hélicoptère de la Sécurité Civile soit mis à leur disposition dans les meilleurs délais. L'appareil a été présenté hier à Valence et il a fait l'unanimité.

Le "EC 145", une machine rapide et efficace

Le "EC 145", c'est son nom, a réussi, en quelque sorte, son examen de passage au cours de plusieurs simulations d'accidents au bord du Rhône. Treuillage de victimes en montagne, manœuvre de guidage d'un bombardier d'eau et sauvetage dans le fleuve. Alors, évidemment, pas question d'acheter cet hélicoptère. Il coûte plusieurs millions d'euros. Le but est de redéployer ceux qui existent et qui sont basés, pour les plus proches, à Lyon, Grenoble et Nîmes.

L'hélicoptère EC 145 de la Sécurité Civile sur le port de Valence - Radio France
L'hélicoptère EC 145 de la Sécurité Civile sur le port de Valence © Radio France - Germain Treille

Les pompiers de la Drôme et de l'Ardèche font valoir que cet hélicoptère leur serait bien utile dans leurs différentes missions. Il est rapide, son rayon d'action a doublé par rapport à son prédécesseur, l'Alouette III, sa capacité d'emport a triplé et sa longueur de treuil est passé de trente à quatre-vingt-dix mètres. Autre argument avancé, celui des risques liés à la montagne, à l'eau et aux incendies. Des risques qui existent et qui sont importants dans cette partie de la région Rhône-Alpes. Un gain de temps donc lors d'une intervention et également d'argent. Une heure de vol coûte 3.000 euros. Le "EC 145" met, par exemple, quarante minutes à rallier la Drôme ou l'Ardèche depuis Nîmes. Le Conseil général de la Drôme promet de tout faire pour qu'un appareil de ce type soit stationné en permanence à Valence.