Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un hippo nain, une panthère de Java, une cinquantaine de nouveaux locataires à Pairi Daiza

mercredi 18 avril 2018 à 7:07 Par Rafaela Biry-Vicente, France Bleu Nord

Pour sa 25° saison, le parc animalier belge accueille une cinquantaine de nouveaux locataires à plumes et à poils, d'une dizaine de nouvelles espèces, des espèces souvent en danger comme l'hippopotame nain ou la panthère de Java.

Norbert le nouvel hippopotame nain de Pairi Daiza
Norbert le nouvel hippopotame nain de Pairi Daiza - Pairi Daiza

Brugelette

Pairi Daiza accueille ou va accueillir dans les prochaines semaines pour sa 25° saison une cinquantaine d'animaux en plus d'une dizaine de nouvelles espèces pour atteindre les 7000 bêtes, et parmi elles beaucoup d'espèces en voie d'extinction comme le ouistiti pygmée, une petite boule de poils trop mignonne de 12 cm seulement qui peut tenir dans votre main. Autres nouveaux mini résidents, 4 colibris, très impressionnants avec leurs battements d'ailes très rapides et leurs couleurs chatoyantes ou encore les gavials du Gange, des étranges crocodiliens

Un des 4 Gavials du Gange - Aucun(e)
Un des 4 Gavials du Gange - Pairi Daiza

Chez les plus gros locataires on peut citer une panthère de Java qui est en danger critique d'extinction, ou encore Norbert  la nouvelle star du parc, un hippopotame nain de 60 cm. Petit mais costaud, à la différence de la version géante de l'hippopotame le nain est assez agressif, il va falloir donc du temps pour que Norbert apprivoise Quma la femelle qui l'attend pour faire des petits.

2 éléphanteaux, et un bébé orang-outan attendus cette année

Parmi les nouveaux il y a aussi les bébés de l'année comme le manchot du cap, une naissance extrêmement rare dans un parc. Les 60 soigneurs attendent maintenant avec impatience les heureux évènements de l'année, les 2 éléphanteaux, et aussi le bébé orang outan de Sumatra une espèce qui est encore plus menacée que le Panda, à cause de la disparition progressive de leur habitat naturel à cause notamment de la production massive d'huile de palme.

Le reportage de Rafaela Biry-Vicente

Sinta une des femelles est enceinte de Gempa, les 2 amoureux se sont choisis par vidéo, car Sinta commençait à être un peu vieille pour enfanter alors pour trouver le bon mâle, les soigneurs lui ont montré des vidéos de reproducteurs, et Sinta a copieusement ignoré les prétendants à part Gempa qu'elle a essayé de toucher à travers l'écran. Et dans la vraie vie, le couple fonctionne très bien, malgré le vilain caractère de Madame, Monsieur et à ses petits soins. 

Gempa et Sinta les futurs parents - Aucun(e)
Gempa et Sinta les futurs parents - Pairi Daiza

On croise aussi les doigts pour que l'insémination de Hao Hao, Mme Panda fonctionne pour donner un petit frère ou une petite soeur à Tian Bao, la boule de poils noire et blanche née en 2016. Et en mai des macaques japonais doivent arriver au parc, des primates privilégiés car ils auront droit à des jacuzzis pour leur rappeler les sources d'eau chaude qu'ils ont dans leur montagne.