Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un homme arrêté à Gérone : il menaçait de déclencher des explosifs dans le TGV Barcelone-Perpignan

vendredi 3 mars 2017 à 11:25 Par Sébastien Berriot, France Bleu Roussillon et France Bleu

Grosse frayeur pour les passagers du TGV Barcelone-Perpignan-Paris jeudi soir. Un passager menaçait de faire sauter une bombe. Il a finalement été interpellé à la gare de Gérone par les Mossos d'Esquadra (police catalane).

L'homme menaçait de faire sauter des explosifs à bord du train
L'homme menaçait de faire sauter des explosifs à bord du train © Radio France - Sébastien Berriot

Un homme a été arrêté jeudi soir à la gare de Gérone en Espagne après avoir menacé de déclencher une bombe dans le train TGV Barcelone-Perpignan-Paris.

Alors que le train approchait de la ville de Gérone, l'homme a commencé à crier dans l'une des rames, affirmant détenir des explosifs dans un bagage et menaçant de tout faire sauter. Selon les témoignages des passagers recueillis par la presse catalane, l'homme aurait crié avec un accent arabe : "Tous les péchés seront payés, il y a une bombe dans le train".

La gare de Gérone - Radio France
La gare de Gérone © Radio France - Sébastien Berriot

Prévenu par les passagers, la police a aussitôt immobilisé le train en gare de Gérone. La rame a été évacuée et l'homme a pu être interpellé par les Mossos d'Esquadra (police catalane) dans une gare bondée. Le hall de la gare et les quais ont également été évacués.

Il n'y avait finalement pas d'explosif. Le TGV a pu repartir normalement en direction de Perpignan. Selon les premiers éléments, l'auteur de la fausse alerte aurait indiqué aux policiers être de d'origine marocaine. Il serait âgé de 25 ans.