Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un hôpital aveyronnais au plus près des massacres maliens

-
Par , France Bleu Occitanie

Depuis 30 ans, des Aveyronnais financent un hôpital au cœur du Mali. Le 10 juin, près de 35 personnes ont été tuées à quelques kilomètres de l’établissement situé depuis cinq ans dans la zone où les Dogons, les Peuls et des djihadistes mènent une guerre meurtrière.

Lors de la manifestation du mouvement Peul et des Allies pour la paix du 30 juin dernier, à Bamako.
Lors de la manifestation du mouvement Peul et des Allies pour la paix du 30 juin dernier, à Bamako. © Maxppp - Nicolas Remene / Le Pictorium

Villefranche-de-Rouergue, France

"Stop aux tueries" au Mali : vendredi 21 juin des milliers de personnes ont défilé dans les rues de Bamako pour dire non au massacres qui ont tués des centaines de personnes ses dernières semaines. Près de 35 personnes ont été tuées dans la nuit du 9 au 10 juin, lors de l’attaque d’un village dogon dans le centre du Mali. Un massacre qui suit le meurtre de plus de 130 Peuls en mars dans un autre village de la région.

Un massacre qui a beaucoup touché des Aveyronnais de la région de Villefranche-de-Rouergue. Deux cents donateurs financent depuis plus de 30 ans un hôpital dans le secteur. Il se situe sur la commune de Sangha, là où a eu lieu la tuerie de dimanche soir. 

Ce lien entre l'Aveyron et le Mali débute dans les années 80. Le docteur Pierre Mare un cardiologue de Villefranche-de-Rouergue (décédé depuis)  part tous les ans avec des collègues médecins. En 1987, il construit un hôpital.  

Des tueries qui se rapprochent de l'hôpital 

Depuis, l'association "Sahel Rouergue Quercy du docteur Pierre Marre" rémunère le médecin chaque mois. Grâce à des lègues, l'association a aussi fait des travaux très régulièrement. Elle est notamment entrain de construire une maternité. Ces dernières années, l'association a investi plus de 90.000 euros dans l'hôpital malien. 

La situation s'est tendue il y a environ cinq ans entre les Peuls et les Dogons et chaque fois les tueries se rapprochent un peu plus de l'hôpital. Celle de dimanche a eu sur la même commune à Sangha à 26 kilomètres de l'établissement.  

Josette Haague, secrétaire de l'association Sahel Rouergue Quercy du docteur Pierre Marre téléphone toutes les semaines au médecin qui gère l'hôpital. Et évidemment, elle l'a contacté dès qu'elle a eu connaissance du massacre. 

Josette Haague, secrétaire de l'association Sahel Rouergue Quercy du docteur Pierre Marre.

Et ce qui manque aux membres de l'association, c'est de pouvoir aller sur place. La dernière fois c'était en 2009.