Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un hôtelier tourangeau au grand cœur prête ses chambres pour des soignants

-
Par , France Bleu Touraine, France Bleu

"J'ai envie d'aider, de faire quelque chose pour tous ces soignants qui se battent au quotidien". Les mots sont de Cyril Dodin, le gérant de l'hôtel Mondial à Tours. Il prête ses chambres à des soignants pour toute la durée du confinement.

L'hôtel Mondial se trouve place de la Résistance à Tours
L'hôtel Mondial se trouve place de la Résistance à Tours - @GoogleStreetView

"Si mon geste peut inciter d'autres gérants d'hôtels à faire de même, ce serait merveilleux". Cyril Dodin est le gérant de l'hôtel Mondial à Tours. Dès le début du confinement, il a cherché à apporter sa pierre à l'édifice face à l'épidémie de coronavirus. Ami avec une soignante de Perpignan, il a été ému par ses mots, elle qui dit voir "l'horreur au quotidien". Après avoir cherché quoi faire, Cyril Dodin a ouvert son hôtel aux soignants, "ceux qui se battent chaque jour".  

En quelques jours, il a eu des milliers de messages sur les réseaux sociaux, pour saluer son initiative. Cyril Dodin a décidé de prêter ses vingt chambres d’hôtels pendant la durée du confinement à des soignants. Actuellement, douze chambres sont déjà occupées. "Mes trois salariés sont au chômage partiel. Je prête les chambres, mais je ne fais pas de ménage, pour cause de confinement. De fait, la chambre reste à la même personne pendant toute la durée du confinement" explique-t-il. 

Il reste huit chambres à Cyril Dodin pour les soignants et des parents d'enfants hospitalisés à Clocheville

Parmi les résidents de son hôtel désormais, une soignante de l’hôpital Clocheville de Tours. Elle venait de dormir trois nuits sur un brancard quand elle a vu le message de Cyril Dodin. Elle était tombée en panne de voiture et les horaires des bus ne coïncidaient plus avec ses horaires de travail. De plus, elle rencontrait des difficultés avec ses voisins qui savaient qu'elle travaillait à l'hôpital. "Si j'ai pu juste lui épargner le fait de dormir sur un brancard, j'aurai au moins fait ça de bien"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu