Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un incendie à taille réelle pour l'entraînement des sapeurs-pompiers du Nord

mardi 2 octobre 2018 à 19:22 Par Diane Sprimont, France Bleu Nord

Le Centre d'Observations et d'Etudes des Phénomènes Thermiques (COEPT) à Seclin a inauguré aujourd'hui un caisson à feu et un bâtiment d'entraînement sur trois niveaux. Le premier permet d'analyser la progression de l'incendie et le second de reconstituer des feux d'habitations et de navires.

Le caisson à feu permet aux sapeurs-pompiers de s'entraîner dans des conditions très proches des interventions.
Le caisson à feu permet aux sapeurs-pompiers de s'entraîner dans des conditions très proches des interventions. © Radio France

Seclin, France

Le Centre d'Observations et d'Etudes des Phénomènes Thermiques à Seclin a inauguré deux nouveaux équipements d'une valeur de plus de 800 000 euros. Le caisson à feu, un container à deux étages, permet d'analyser la progression d'un incendie et de la fumée. Les conditions sont très proches des interventions. Ce nouvel outil est déjà opérationnel et accueille déjà des stagiaires. Un bâtiment d'entraînement à trois niveaux sera prêt fin octobre. Les sapeurs-pompiers pourront y retrouver la configuration d'un feu d'habitation ou de navire. 

Le bâtiment d'entraînement sur trois niveaux permet de reconstituer des interventions à bord des navires ou des habitations.  - Radio France
Le bâtiment d'entraînement sur trois niveaux permet de reconstituer des interventions à bord des navires ou des habitations. © Radio France

Depuis 2008, date de la fondation du COEPT, le centre a formé 10 000 stagiaires. "C'est très important de continuer à améliorer notre formation. Il y a quelques années des violents incendies ont causé la mort de plusieurs sapeurs-pompiers dans le département. Cela ne doit plus arriver", déplore Gille Grégoire, directeur du SDIS du Nord.

Ces équipements sont rares en France. Pour Jean-René Lecerf, le Président du département du Nord et du Conseil d'administration du SDIS du Nord, ces outils à taille réelle feront rayonner le Service Départemental d'Incendie et de Secours du Nord en dehors du département. "Les SDIS voisins vont nous demander la possibilité de l'utiliser. Des grandes entreprises ont déjà fait acte de candidature pour venir former leur propre personnel." Depuis l'acquisition du caisson à feu et du bâtiment d'entraînement, le SDIS du Nord bénéficie donc de nouveaux partenariats. La Caserne  de Mouscron en Belgique et la Brigade de Paris se sont déjà manifestées pour utiliser le matériel.  

Jean-René Lecerf, le Président du Département du Nord et du Conseil d'administration du SDIS du Nord, inaugure les deux nouveaux équipements.  - Radio France
Jean-René Lecerf, le Président du Département du Nord et du Conseil d'administration du SDIS du Nord, inaugure les deux nouveaux équipements. © Radio France