Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un jeune Albanais menacé d'expulsion : le maire de Mayenne en appelle à la préfecture

-
Par , France Bleu Mayenne

Dans une lettre ouverte, publiée sur les réseaux sociaux, le maire de Mayenne, Jean-Pierre Le Scornet, interpelle le préfet Jean-Francis Treffel afin que l'Etat revoit au plus vite la situation d'Ivan. Ce jeune Albanais de 22 ans, parfaitement intégré selon l'élu, est menacé d'expulsion.

Lors du rassemblement de soutien à Ivan dans le centre-ville de Mayenne
Lors du rassemblement de soutien à Ivan dans le centre-ville de Mayenne © Radio France - Adèle Bossard

"Monsieur le préfet, derrière mes mots, il y a aussi le coeur d'un père responsable et soucieux de l'avenir de chacun des enfants qui a goûté au bonheur de vivre en France, de vivre en Mayenne", écrit Jean-Pierre Le Scornet ce mardi dans une lettre ouverte adressée à la préfecture de la Mayenne. 

Le maire de Mayenne demande à l'Etat de revoir au plus vite la situation d'Ivan, un jeune Albanais de 22 ans, menacé d'expulsion, "un exemple d'intégration dans le respect de nos valeurs républicaines, au sein d'une famille stable, unie et aimante", ajoute-t-il.. "Ce retour imposé en Albanie alors que ses parents ont un titre de séjour et que son petit frère est scolarisé est un déchirement empreint de peur et d'incompréhension."

Ce mercredi matin, Ivan ne s'est pas présenté à la convocation de la gendarmerie qui devait le conduire à l'aéroport de Roissy pour qu'il monte à bord d'un vol vers Tirana, la capitale albanaise. Il est désormais considéré comme un clandestin, confie un responsable de l'association Réseau éducation sans frontières (RESF). 

Un nouveau rassemblement est prévu ce mercredi après-midi devant la préfecture à Laval. Une délégation sera reçue. Une décision concernant la situation d'Ivan pourrait être prise dans la journée. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess