Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un jeune apprenti gardois roi du foie gras !

vendredi 21 décembre 2018 à 19:19 Par Solène Cressant, France Bleu Gard Lozère

À quelques jours du réveillon de Noël, France Bleu Gard Lozère vous donne l'eau à la bouche avec du magret de canard et du foie gras, cuisinés par un apprenti de 21 ans du CFA de Marguerittes. Avec sa recette, Stevril Konzengue a ébloui les chefs du Challenge Foie Gras 2018, un concours culinaire.

Stevril, apprenti au CFA de Marguerittes en BTS management en hôtellerie-restauration
Stevril, apprenti au CFA de Marguerittes en BTS management en hôtellerie-restauration © Radio France - Solène Cressant

Marguerittes, France

On va vous faire saliver à quelques heures du réveillon de Noël, avec un apprenti du CFA de Marguerittes, qui sévit aussi dans les cuisines du chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Jérôme Nutile. Il est arrivé 4 e du Challenges Foie Gras, un concours culinaire autour du magret de canard et du foie gras, les grandes stars des fêtes. Son nom : Stevril Konzengue, il a été sélectionné parmi une centaine de candidats pour participer à ce concours organisé par le Cercle des amoureux du foie gras. 

De l'importance de la sauce !

"J'ai fait une ballottine de magret de canard farci au foie gras, croustillant de polenta, carottes à l'orange, sauce aux fruits de la passion. Le jury a adoré, m'a dit que ça avait du goût", explique le jeune homme de 21 ans. Dans le jury, il y avait : Nicole Renaud (journaliste et écrivain culinaire), Jacques Barnachon (Secrétaire général Euro-Toques, Chef de l'Étang du Moulin et Champion de France de Foie Gras), Guy Legay (Meilleur Ouvrier de France, Ex-Chef du Ritz), Marie-Pierre Pé (Directrice du CIFOG), André Daguin (Président du Jury), Michel Fruchet (Président du CIFOG), Michèle Carles (journaliste et écrivain culinaire), Damien Duquesne (Chef et co-fondateur de 750g).

Ce qu'aime par dessus tout le jeune apprenti, c'est la sauce : "mon chef dit toujours, s'il n'y a pas de sauce quand on mange, ça n'a pas de goût". 

Stevril le jour du concours et son plat pour lequel il remporte la 4 e place - Aucun(e)
Stevril le jour du concours et son plat pour lequel il remporte la 4 e place - ADOCOM / CIFOG - droits réservés

Ma mère, mon premier chef

Quant au foie gras, difficile de dire que c'est un produit qu'il connaît par cœur, pourtant il adore "c'est exceptionnel, je n'ai même pas de mot pour en parler !", mais Stevril vient de Centrafrique, il est arrivé en France il y a seulement 5 ans. Devinez qui est son premier chef ? "Ma mère ! J'ai toujours aimé être en cuisine avec elle, j'adorais la regarder, l'aider. C'est elle qui m'a appris toutes les bases et plus encore ! Quand elle me fait un poulet braisé, je vois bien que c'est unique, il y a du goût, de la couleur et je pense que je n'arrive toujours pas à faire comme elle !

Alors Stevril entend bien continuer et peut être dépasser sa mère, il rêve dans deux ans, après son BTS management en hôtellerie-restauration, de participer à l'émission Top Chef sur M6, puis, d'ici une dizaine d'années, il rêve d'ouvrir son propre restaurant "entouré des gens que j'aime". Des rêves en grand, des rêves d'étoiles aussi, mais pour cela on n'est pas inquiet, on les a vues déjà dans ses yeux.