Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un jeune docteur fait étape en Vaucluse avec son camping-car pour remplacer des médecins de campagne

-
Par , France Bleu Vaucluse

Jeune diplômé en médecine, Martial Jardel fait un tour de France en camping-car pour remplacer les médecins généralistes de campagne qui ont besoin de repos. Pour sa 10e étape, il a choisi le Vaucluse et le village de la Tour d'Aigues.

Avec son camping-car, le jeune docteur Martial Jardel sillonne les routes de France pour remplacer des médecins en zone rurale
Avec son camping-car, le jeune docteur Martial Jardel sillonne les routes de France pour remplacer des médecins en zone rurale © Radio France - Alain Ginestet

Fraichement diplômé, Martial Jardel a débuté un tour de France en camping-car il y a six mois pour remplacer les médecins généralistes en zone rurale. Il a eu sa thèse de doctorat en mars et au lieu de s'installer tout de suite dans un cabinet, il a décidé de passer six mois sur la route. Il vient d'arriver en Vaucluse, dans le village de la Tour d'Aigues, pour 15 jours. 

"Toutes ces rencontres, toutes ces manières de travailler auxquelles je suis confronté sont autant d’occasions d’apprendre et de renforcer mes connaissances."

Son tour de France comprend 11 étapes qui l'ont conduit du Cher à la Manche en passant par le Morbihan et les Landes. "Il y a beaucoup de médecins qui m'ont appelé pour que je vienne les remplacer parce qu'ils ont beaucoup de mal à trouver des remplaçants. Ils apprécient vraiment de pouvoir souffler pendant deux semaines", explique Martial Jardel. "Les déserts médicaux sont de plus en plus étendus, et les médecins souvent surchargés de travail. C’est l’occasion de leur donner un peu d’air en leur proposant de les remplacer."

Après neuf ans d'études, ce jeune médecin généraliste haut-viennois s'est donc lancé sur la route pour multiplier les rencontres : "ce périple me permet de me confronter à l’exercice pour lequel j’ai été formé. Et c’est le contact des patients qui constitue le plus beau des apprentissages. Toutes ces rencontres, toutes ces manières de travailler auxquelles je suis confronté sont autant d’occasions d’apprendre et de renforcer mes connaissances."  

"Être médecin généraliste,  c'est très touchant cette confiance immédiate qu'on vous fait dès la porte franchie."

Médecin généraliste, pour Martial Jardel, c'est une vocation qu'il veut partager. "On est dans une intimité de conversations. Des gens que vous ne connaissez pas du tout et qui s'effondrent en pleurs devant vous en vous racontant des choses extrêmement personnelles. C'est très touchant cette confiance immédiate qu'on vous fait dès la porte franchie". 

Ce tour de France des remplacements en camping-car, c'est une très bonne idée pour Eve, une patiente en visite ce jour-là : "Surtout que le Dr Aubois nous a quittés il n'y a pas longtemps, des médecins de campagne aussi. C'est important dans une commune comme la Tour d'Aigues". 

Former des internes, une solution pour assurer la relève

À l'occasion de son périple en France, Martial Jardel prend son bâton de pèlerin pour prêcher la bonne parole sur le métier de médecin généraliste et parler de la désertification médicale. "C'est des déserts tout court qui sont en train de se créer, il n'y a plus de services publics, plus d'industries, plus d'emplois, donc il n'y a plus de population, donc plus de médecin non plus". 

Au cabinet des glycines à la Tour d'Aigues, le Dr Pierre Aubois vient de partir en retraite  après 37 ans d'exercice. Il a trouvé une interne pour assurer la relève, pour lui c'est l'une des solutions pour attirer de jeunes médecins. Il a été son maître de stage.

Le tour de France du jeune médecin se termine fin août par la Corse. Ce sera l'heure alors pour Martial Jardel de décider où poser définitivement ses valises.  

Martial Jardel fait un tour de France des remplacements avec son camping-car, en attendant de s'installer en tant que médecin généraliste
Martial Jardel fait un tour de France des remplacements avec son camping-car, en attendant de s'installer en tant que médecin généraliste - © M. Jardel
Choix de la station

À venir dansDanssecondess