Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un jeune haut-viennois s'apprête à monter les marches du festival de Cannes

lundi 7 mai 2018 à 18:16 Par Nicolas Tarrade, France Bleu Limousin

Le Festival de Cannes s'ouvre ce mardi soir. Originaire de Magnac-Laval, en Haute-Vienne, Clément Boély, étudiant à Bordeaux, s'apprête à monter les marches du palais des festivals le 15 mai prochain, après avoir remporté le "Prix du Public" d'un concours national de court-métrage.

Un jeune haut-viennois s'apprête à monter les marches du festival de Cannes
Un jeune haut-viennois s'apprête à monter les marches du festival de Cannes © Radio France - Nicolas Tarrade

Magnac-Laval, France

Un Haut-Viennois s'apprête à prendre la direction du festival de Cannes, après avoir remporté le "Prix du Public" d'un concours national de court-métrage. Clément Boély est originaire de Magnac-Laval, dans le nord de la Haute-Vienne. Il étudie à l'Institut international de l'image et du son de Bordeaux. Et cette année, avec une camarade de promo, Julie Diocles, ils ont décidé de se lancer dans l'écriture d'un court-métrage. Pari gagnant. "Mystic Driver" les emmène sur la Croisette.

Smoking obligatoire pour la montée des marches

Le 15 mai prochain, le binôme montera les célèbres marches du palais des festivals de Cannes. "Je ne suis pas encore prêt à ce qu'il va se passer je crois. Je n'arrive toujours pas à réaliser là tout de suite", avoue Clément. Une journée quasi-idyllique qui vient récompenser le travail fourni sur le court-métrage. "Mystic Driver" en référence aux coups de cœur "ciné" du jeune de 22 ans. "Comme Usual Suspects, Seven, Pulp Fiction. On a essayé de faire des petites allusions à Taxi Driver - réalisé par Martin Scorsese avec Robert De Niro et Jodie Foster - et Mystic River - le film de Clint Eastwood - on a essayé de faire un petit parallèle", explique-t-il.

Au programme, montée des marches, projection du prochain "Star Wars" avec le casting du film, et puis la réception dans l'un des hôtels de la Croisette. Mais avant cela, un passage obligé. "J'ai fait les boutiques à Bordeaux pour louer mon smoking. Et là, à Limoges, je vais aller essayer la chemise, le nœud papillon et les chaussures", sourit-il. 

Une parenthèse rêvée, pour ce jeune haut-viennois, avant de retrouver sa vie d'étudiant à Bordeaux.