Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Un kit de jardinage à la maison, la belle idée lancée en plein confinement par trois jeunes Rouennais

Profiter du confinement pour se verdir un peu la main, même en ville et dans un appartement ? C'est ce que proposent trois jeunes Rouennais, Hugo, Alexis et Kévin, avec leur toute jeune société "Grénéo". Ils livrent des kits de jardinage à domicile, de saison et éco-responsables.

Pas besoin de beaucoup d'espace, ni de beaucoup d'outils pour se mettre au jardinage pendant le confinement : une idée 100% normande, Grénéo, propose des kits de saison et éco-responsables. Pas besoin de beaucoup d'espace, ni de beaucoup d'outils pour se mettre au jardinage pendant le confinement : une idée 100% normande, Grénéo, propose des kits de saison et éco-responsables.
Pas besoin de beaucoup d'espace, ni de beaucoup d'outils pour se mettre au jardinage pendant le confinement : une idée 100% normande, Grénéo, propose des kits de saison et éco-responsables. - Grénéo

Quinze jours après l'annonce d'un confinement national contre la propagation du coronavirus Covid-19, on s'attend à vivre quelques semaines supplémentaires coincés à la maison. Pour vous donner le sourire et des idées, France Bleu Normandie vous partage les belles initiatives sorties de nos cerveaux et de nos petites mains normandes. Zoom sur Grénéo, une société de jardinage à domicile éco-responsable lancée samedi 21 mars par trois jeunes rouennais.

Publicité
Logo France Bleu

Quatre gammes au fil des saisons

Hugo Mendes, Alexis Pipart et Kévin Boudard (25 ans pour le premier, 24 pour les deux autres) sont d'un terreau bien normand, collègues et amis depuis leur licence de management à l'université Pasteur de Rouen (Seine-Maritime). Ils sont désormais associés : leur première entreprise, Grénéo , est officiellement à flot après six mois de travail.

Des "box" à commander et à recevoir chez soi, avec tout le matériel nécessaire pour constituer son petit jardin en intérieur (ou sur son balcon, pour les mieux dotés)... On laisse nos trois jeunes entrepreneurs présenter eux-mêmes le concept !

Dans le détail, le trio normand propose quatre gammes différentes : 

  • La "box" de saison, envoyée chaque trimestre. On y trouve plusieurs sachets de graines bio et calées sur chaque période de l'année, des pastilles de coco pour y déposer ses graines et faire bourgeonner ses plantes, des étiquettes et un manuel de conseils. Le tout dans du carton recyclé pour "coller à l'image éco-responsable qu'on veut partager", glisse Hugo Mendes, habitant de Rouen. Le prix : 25,90 €.
  • Une deuxième "box" de saison, sorte d'épisode 2 de la première, avec des pots, du terreau, de l'engrais, un guide pratique... et une "petite surprise" pour le client, souffle Hugo sans en dire plus. Le prix est le même, 25,90 €.
  • Un kit "davantage axé sur le bien-être" : avec des graines de thé, de camomille, des chrysanthèmes, et toujours une base de terreau et d'étiquettes. Son prix : 39,90 €.
  • Et une offre plus chère, qualifiée de "V.I.P" (pour "very important potager", si, si) par ses créateurs, regroupant à la fois le contenu des box de saison citées plus haut, mais aussi un lombricomposteur et son petit manuel. Et là, ça monte à 169,90 €.

50 commandes en moins d'une semaine

Comment le lancement s'est-il passé ? "Ça démarre gentiment !" confirme Hugo Mendes. "Même si le réseau de proximité y est pour beaucoup, on a déjà des commandes de personnes qu'on ne connaît pas." 

En tout, une cinquantaine de kits ont été expédiés, dont un en Guadeloupe et l'autre en Suisse ! Le reste se répartit sur le territoire français.

Hasard du calendrier

L'initiative résulte d'un double-constat : "On voit de plus en plus de potagers en zone urbaine, sur les toits", note Hugo Mendes. "Et les gens veulent manger mieux, consommer différemment. Comme on n'est jamais mieux servi que par soi-même, pourquoi ne pas se lancer ?"

"On a adapté le message." - Alexis Pipart, cocréateur de Grénéo.

Que Grénéo démarre une petite semaine après le début du confinement, et en pleine crise sanitaire liée au coronavirus Covid-19 ? Un hasard, qui a d'ailleurs fait hésiter les entrepreneurs.

"Ça nous semblait un peu risqué, mais on a voulu tenter le coup", prétend Alexis Pipart, Eurois de naissance monté à Rouen pour ses études. "On n'a rien changé de nos produits, mais on a adapté le message." D'abord pour rassurer les gens sur les règles d'hygiène. "On propose aussi l'envoi différé, pour les gens qui n'ont pas envie de recevoir un produit tout de suite, ou de faire travailler les postiers pendant le confinement."

Dons pour la recherche contre le coronavirus

Quelques jours seulement après la mise en route, le trio s'est engagé à reverser une partie de leurs recettes à l'association de l'AP-HP (Assistance publique - Hôpitaux de Paris) pour la recherche scientifique contre le coronavirus Covid-19. "Pour chaque commande sur notre site, on donne un euro", précise Alexis.

Une manière originale et 100% normande de verdir son intérieur, aider à lutter contre la maladie... et aussi s'occuper, en ces temps de confinement ! "On a pas mal de familles qui commandent", sourit le jeune Eurois. "Avec les enfants à la maison, ça fait une activité ! Ça permet de s'occuper, de resserrer des liens."

Retrouvez ci-dessous les autres initiatives repérées par France Bleu en Normandie!

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu