Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un lexique pour aider les hôteliers restaurateurs du Gard à mieux accueillir les touristes étrangers

vendredi 12 avril 2019 à 18:29 Par Sylvie Duchesne, France Bleu Gard Lozère

Les touristes étrangers de plus en plus nombreux dans le Gard. Pour aider les hôteliers-restaurateurs à mieux communiquer avec eux, la CCI en collaboration avec l'UMIH30, publie en 6 langues un petit lexique de traduction de 831 mots et expressions usuels. Il est gratuit.

Gilles Taliani, à la tête du restaurant "L'ancien théâtre"
Gilles Taliani, à la tête du restaurant "L'ancien théâtre" © Radio France - Sylvie Duchesne

Gard, France

Comment dit-on "sardines grillées" , "pichet de vin" ou "gant de toilette" en anglais, italien, espagnol, allemand ou néerlandais ? C'est pour aider les patrons de cafés, restaurants et hôtels du Gard à mieux communiquer avec la clientèle étrangère que la CCI en partenariat avec l'UMIH 30 (Union des métiers et des Industries de l'Hôtellerie) publie un petit lexique de traduction. 831 expressions et mots usuels y sont proposés en 6 langues. Le lexique comprend également une méthode de présentation et de traduction des cartes et menus à destination des étrangers. 

"On a de plus en plus de touristes étrangers, il faut qu'on se mette à leur disposition et à leur niveau pour que ça se passe au mieux". 

Cecile Guillo,restauratrice à Beaucaire et élue à la CCI du Gard

L'anglais et l'espagnol en priorité à Nîmes

Gilles Taliani est depuis 30 ans à la tête du restaurant "L'ancien théâtre" à Nîmes. Il le reconnait : "pouvoir s'exprimer avec un touriste dans sa langue, c'est primordial. Il ne retournera pas dans un endroit où il n'a pas été accueilli agréablement." C'est donc en anglais qu'il présente ses menus. 

Gilles Taliani, du restaurant "L'ancien théâtre" à Nîmes

Une carte en deux langues

Même chose pour Cyril Allouat, patron des Alizés, un restaurant situé à deux pas des arènes. Une langue qu'il maîtrise parfaitement pour avoir séjourné et travaillé en Australie et en Floride quand il était étudiant. Sa carte est également traduite en anglais sur le site du restaurant.  

Cyril Allouat, du restaurant "Les Alizés" à Nîmes

Les hôteliers, restaurateurs et cafetiers peuvent récupérer les lexiques de traduction dans les 45 points de dépôt répartis sur tout le département. La CCI pense à l'étendre à d'autres commerces. 

"Pratiquement tous les touristes parlent en anglais"