Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un lieu de Paris sera baptisé Samuel Paty

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Le Conseil de Paris a voté pour que le nom de l'enseignant décapité à Conflans-Sainte-Honorine soit donné à un lieu de la capitale. La séance du Conseil a été marquée par un couac informatique et un début de polémique.

Cérémonie d'hommage à Samuel Paty, le 21 octobre, à la Sorbonne.
Cérémonie d'hommage à Samuel Paty, le 21 octobre, à la Sorbonne. © Maxppp - Arnaud Journois

Paris rendra hommage à Samuel Paty en donnant son nom à l'un des lieux de la capitale. Une rue, un gymnase ou une école... Le choix sera fait ultérieurement en concertation avec la famille de l'enseignant d'histoire-géographie, décapité à Conflans-Sainte-Honorine, le 16 octobre dernier.

La maire de Paris Anne Hidalgo a salué la mémoire de Samuel Paty "atrocement exécuté par le fanatisme islamiste tout simplement parce qu'il était professeur", avant que l'assemblée n'observe une minute de silence.

Les élus EELV pris à partie

Mais le vote, organisé à distance en raison des mesures sanitaires liées au Covid-19, a été marqué par un incident technique. Ainsi, 20 élus de différents groupes ont été comptés parmi les abstentionnistes. 122 élus ont voté pour, et il n'y a pas eu de voix contre.

Dans un premier temps, les élus écologistes ont été accusés de s'être volontairement abstenus, suite à la prise de parole de la présidente du groupe. Fatoumata Koné avait déploré, avant le vote, que la règle municipale consistant à attendre cinq années après le décès d'une personne avant de nommer en son honneur un lieu de la ville ne soit respectée "à aucun conseil".

Cette demande de clarification n'a pas plu à Anne Hidalgo. "Je regrette votre position et je pense qu'invoquer un problème de règlement intérieur, (...) face à un événement aussi majeur que la décapitation d'un professeur dans le cadre d'un attentat terroriste islamiste, ne nous permette pas de nous retrouver", a répondu la maire de Paris. 

Le maire du XVIIe arrondissement, Geoffroy Boulard, a lui dénoncé une "honteuse attitude des élus verts de la majorité d'Anne Hidalgo incapables de soutenir la dénomination d'une place en mémoire de Samuel Paty". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess