Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un Loirétain sur la ligne de départ des mondiaux de cross-triathlon

lundi 9 juillet 2018 à 20:18 Par Cyrille Ardaud et Guillaume Drechsler, France Bleu Orléans

Un kilomètre de nage, 25 kilomètres de VTT et 8 kilomètres de course à pieds. C'est ce qui attend le Loirétain Brice Daubord. Il participe ce mardi matin aux championnats du monde de cross triathlon.

L'Orléanais Brice Daubord s'apprête à prendre part aux championnats du monde de cross-triathlon
L'Orléanais Brice Daubord s'apprête à prendre part aux championnats du monde de cross-triathlon © Radio France - Guillaume Drechsler

Loiret, France

Vous connaissez sans doute le triathlon. Il s'agit de cette discipline sportive mêlant un kilomètre de nage en eau vive, 25 kilomètres de VTT et 8 kilomètres de course à pieds. Mais connaissez-vous le cross-triathlon ? Il s'agit d'un sport similaire mais encore plus proche de la nature.

Il existe même des championnats du monde de cross-triathlon. Ils se tiennent ce mardi sur la presqu'île de Fyn au Danemark. Sur la ligne de départ cette année, il y aura un Loirétain : Brice Daubord, 32 ans.

"C'est une source de bonheur de pouvoir faire tous les jours l'activité que l'on aime le plus."

Ce sportif est un globe-trotter qui a visité l'Australie, le Canada ou encore Hawaï.. Mais c'est surtout un triathlète et un cross-triathlète professionnel : "Dans un petit sport comme le triathlon et encore plus le cross-triathlon, il faut vraiment être passionné pour continuer... C'est une source de bonheur de pouvoir faire tous les jours l'activité que l'on aime le plus." raconte le sportif.

Difficile de vivre de sa passion

Ce natif d'Orléans a dû s'exporter à Saint-Jean-de-Mont, en Vendée en 2012 pour rejoindre un club d'élite nationale. Mais malgré cela, ce n'est pas toujours évident de vivre de cette passion : "Je ne fais pas d'économie, je mets tout dans ma pratique sportive et dans ma vie quotidienne. Pour couvrir ma saison de cross-triathlon et ma saison de voyage il faut compter environ 25.000€. L'an dernier j'en ai financé 75%."

Ambitieux mais blessé

Brice Daubord à un parcours impressionnant : cinq fois champion de France en titre de cross-triathlon, troisième des championnats d'Europe 2016. Alors ces mondiaux, il les aborde avec ambition mais aussi avec un poignet blessé suite à une chute lors d'un entrainement mi-juin : "Si je suis là c'est parce que je l'ai choisi, parce que je me suis entraîné. Il y a pas mal de gens qui m'ont fait confiance. Ce sont des motivations qui permettent de se dépasser. Après ma motivation première ce serait de ramener une médaille ou d'avoir une belle place."

En cas de podium, l'Orléanais pourrait amortir son voyage avec des primes allant de 3 à 5.000 euros.

Réécoutez le reportage de France Bleu Orléans