Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Incendie à la cathédrale de Nantes : l'émotion d'un jeune Mayennais, "j'y ai appris à jouer de l'orgue"

Aurélien Claudot vit désormais à Evron en Mayenne mais la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes qui a subi un incendie le 18 juillet dernier, c'est toute son enfance. Il chantait dans cette cathédrale, c'est là aussi qu'il a appris à jouer de l'orgue. Il est donc très touché.

Enfant, Aurélien venait chanter et jouer de l'orgue dans la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes. Enfant, Aurélien venait chanter et jouer de l'orgue dans la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes.
Enfant, Aurélien venait chanter et jouer de l'orgue dans la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes. - Aurélie Claudot

Vous devez encore avoir les images en tête : la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-de-Paul de Nantes en proie aux flammes samedi 18 juillet . Les dégâts sont considérables. Le grand orgue est entièrement détruit, l'orgue de chœur et les stalles c'est-à-dire les rangées de sièges ont aussi été endommagés.

Publicité
Logo France Bleu

C'est un véritable crève-cœur pour Aurélien Claudot. Ce jeune homme installé à Evron en Mayenne connaît bien, très bien même cette cathédrale, ces orgues et depuis tout petit, depuis l'âge de 4 ans.

"J'y suis allé car mon papa était chanteur à la maîtrise à l'époque et moi, j'aimais beaucoup assister à la messe, assis sur le banc à côté de l'organiste de chœur. J'ai appris à jouer avec cet organiste, le Père Gabriel. Il m'a fait jouer plein de fois sur l'orgue de chœur__, c'est là où j'ai appris les jeux, les différentes tonalités, le fonctionnement de cet orgue de chœur qui a partiellement brûlé", se rappelle le jeune homme.

J'ai pu mettre les mains sur un orgue qui n'existe plus aujourd'hui, je me dis que j'ai eu beaucoup de chance

"J'ai même eu la chance de monter cette fameuse tribune, jouer sur le grand orgue. Le clavier était plus grand que moi, je touchais à peine les pédales__, j'étais obligé de me mettre debout, c'était un grand moment, sentir cette puissance. Se dire que j'ai pu mettre les mains sur un orgue qui n'existe plus aujourd'hui, je me dis que j'ai eu beaucoup de chance", estime Aurélien Claudot. 

J'ai ressenti des sanglots intérieurs

Le jeune homme qui était en vacances en Loire-Atlantique au moment de l'incendie s'est donc rendu sur place, au pied de l'édifice : "J'ai ressenti des sanglots intérieurs. C'est que du matériel certes, mais j'avais un attachement à cette cathédrale. Quand j'étais petit chanteur, on passait au moins trois jours par semaine dans cette fameuse cathédrale, donc c'est forcément un grand chamboulement", reconnait-il.

Un filet de sécurité est installé depuis ce jeudi 23 juillet sur la façade de la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes. Les travaux de stabilisation vont pouvoir commencer. 

Ce dimanche, on apprend qu'un bénévole du diocèse, un Rwandais de 39 ans déjà interpellé la semaine dernière, a été écroué. Il a été mis en examen pour "destructions et dégradations par incendie". Il a reconnu avoir allumé les feux. 

Ma France : Mieux vivre

Hausse généralisée du coût de la vie, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent ainsi une nouvelle consultation citoyenne intitulée “Mieux vivre”. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres.

Publicité
Logo France Bleu